Nedjma Ooredoo couvrira 10 wilayas au lancement de la 3G dès le 1er décembre

0
262

A quelques jours du lancement de la 3G, prévu pour le 1er décembre, les opérateurs multiplient les annonces et les affichages publicitaires. Alors que les derniers essais se font dans les wilayas Nedjma Ooredoo annonce d’ores et déjà que 10 wilayas seront couvertes par la 3G d’ici quatre jours. 

L’opérateur Nedjma Ooredoo qui a présenté ce mercredi 27 novembre ses projets concernant l’arrivée de la 3G à la presse, a annoncé qu’elle était fin prête pour proposer cette nouvelle technologie à ses clients. « Au lancement de la téléphonie 3G le 1er décembre 2013, Nedjma Ooredoo assurera la couverture 3G dans dix wilayas à savoir : Alger, Oran, Ouargla, Constantine, Sétif, Djelfa et en exclusivité à Béjaia, Chlef, Bouira et Ghardaïa. Le déploiement se poursuivra plus tard à Boumerdès, Blida, Tipasa, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Aïn Defla et Biskra et El Oued et en exclusivité Médéa. A fin 2014, Nedjma Ooredoo couvrira 25 wilayas représentant 80% de la population », a indiqué l’opérateur téléphonique ce mercredi lors d’une conférence de presse.

Plus de doutes à 4 jours de la fameuse échéance, les clients Nedjma Ooredoo auront leur 3G. Les premiers tests effectués dans tout le pays sont positifs.  « Nedjma Ooredoo reste engagée aux côtés des pouvoirs publics pour la réussite du lancement de la 3G en Algérie. Nedjma Ooredoo sera au rendez-vous historique de ce lancement et le succès des démonstrations que nous avons effectuées récemment à Oran, Constantine et Alger sur différents supports, en sont une preuve incontestable », a ajouté l’opérateur.

Des prix compétitifs

L’opérateur qui a présenté ses offres et ses solutions pour l’arrivée de la nouvelle technologie a également évoqué les futurs tarifs proposés pour l’utilisation de la 3G. Nedjma Ooredoo coupe court à tout débat, et affirme qu’elle « se distinguera  grâce à ses offres et solutions, sa politique tarifaire en offrant la 3G au prix de la 2G ». Une bonne nouvelle pour les utilisateurs de l’internet mobile, car les premières rumeurs indiquaient des prix exorbitants, l’opérateur veut de son côté populariser la 3G. Ainsi « Nedjma Ooredoo proposera avec la 3G deux services prépayés et un service post payé, à savoir une offre à 100 dinars par jour, une offre à 1 000 dinars par mois, et une offre postpayée de 2 500 dinars par mois. Les prix n’augmenteront donc pas, le volume augmentera lui de 50% et la vitesse de transmission passera à 50 fois plus que celle actuelle de la 2G », a tenu à rassurer Joseph Ged, le Directeur Général de Nedjma Ooredoo.