Cheb Khaled refuse catégoriquement de rencontrer et de reconnaître Anyss, son fils caché. Un drame pour l’adolescent de 18 ans.

Un faux air qui ne trompe pas. La peau mate et les lèvres bien dessinées, Anyss est le portrait craché de son père. Ce jeune garçon de 18 ans n’est autre que le fils naturel de Cheb Khaled. Naturel mais pas légitime. Seul avec sa mère depuis sa naissance, Anyss n’a jamais rencontré son géniteur, qui refuse catégoriquement d’apprendre à le connaître. Ce n’est pas faute d’avoir essayé d’entrer en contact avec son père. Comme cette tentative il y a trois ans lors d’un concert à Argenteuil. « J’étais rentré dans les loges. Un vigile m’a dit qu’il viendrait, a fait mine de m’accompagner et m’a jeté dehors. J’avais 15 ans, j’ai pété les plombs », raconte Anyss dans les colonnes du quotidien Le Parisien, avouant avoir fini cette soirée en garde a vue.

« Je veux savoir qui est l’homme Khaled »

Aujourd’hui, Anyss vit avec plus de philosophie l’absence de son père. Originaire d’une cité des Hauts-de-Seine, dans la banlieue de Paris, le fils caché de Khaled, conçu hors mariage, dit qu’il assistera ce soir au concert de son chanteur de père dans la salle mythique de l’Olympia. « Je viendrai en paix », confie-t-il. Si la haine s’est dissipée au fil des années, Anyss souffre toujours de l’indifférence de celui qui lui a donné la vie à son égard. « J’existe. Je porte son nom. J’ai sa gueule. Je voudrais qu’il vienne me parler cinq minutes. Oui, j’ai de la rancœur. Certains de ses fans le connaissent et pas moi ». En dépit de sa rancœur, Anyss garde intacte la volonté d’apprendre à connaître son père. « Je comprends, il a ses problèmes comme tout le monde. Mais pourquoi n’a-t-il jamais été là pour moi? Je me fiche de l’artiste. Je veux savoir qui est l’homme Khaled », lance-t-il. « Je n’ai jamais manqué de rien, mais j’ai besoin de lui pour me construire », persiste Anyss.

De son père, Anyss connaît les tubes et quelques détails personnels. L’adolescent a échangé « un temps via Facebook » avec Filali, le grand frère de l’artiste, aujourd’hui brouillé avec Cheb Khaled. Et jusqu’à ses 10 ans, Anyss rendait visite à sa grand-mère paternelle, qui vit à quelques kilomètres de chez lui. Mais à partir de 2006 les liens se sont distendus, regrette le jeune garçon.

Contacté par la rédaction du Parisien, Cheb Khaled n’a pas voulu s’exprimer à ce sujet. Déjà en 2001, l’interprète d’Aïcha niait devant un tribunal français être le père d’Anyss, persistant à dire qu’il avait « été trompé ». Condamné pour abandon de famille, Cheb Khaled avait été placé en garde-à-vue pour non-paiement de pension alimentaire. Depuis elle est prélevée à la Sacem sur ses droits d’auteur. Mais la mère d’Anyss, Karima, qui a entretenu une relation avec la star dans les années 1990, se défend de toute manipulation. « Toute ma démarche n’a rien à voir avec l’argent, précise Karima, qui vit seule avec son fils dans une modeste HLM. Ma bataille, c’est la sienne. J’en ai marre de le voir dans cette détresse psychologique. »

Vidéo. Anyss, fils caché de Cheb Khaled : « Je veux rencontrer mon père »

Notez cet article