Sa mort, brutale, soudaine, a ému les Algériens. C’est à l’âge de 38 ans que le chanteur de raï Cheb Akil s’est éteint, victime aux côtés de sa femme, enceinte de leur enfant, d’un accident de la route sur les routes de Tanger au Maroc, un soir de juin. Algérie-Focus.com ne l’oublie pas et lui consacre une place dans son classement des douze personnalités qui ont marqué les Algériens : 

Article initialement publié le 17 juin 2013

Les obsèques du chanteur de raï Cheb Akil se sont déroulées dimanche après-midi au cimetière de sidi Abdelkader à Khemis Miliana. L’artiste s’était éteint dans la nuit de jeudi à vendredi, suite à un accident de voiture, à Tanger au Maroc.

La dépouille du chanteur de raï a tout d’abord été accueillie en grande pompe à l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger. Artistes, amis, fans et officiels se sont déplacés en masse pour rendre hommage à Cheb Akil, de son vrai nom Abdelkader Akil.

Parmi les personnalités artistiques présentes, Cheb Bilel a rappelé les qualités du défunt tandis que Hamid Belbèche et Hafida Bendiaf ont adressé leurs condoléances à la famille du défunt. Chebba Sihem s’est dite « consternée » par la disparition de Cheb Akil avec qui elle a réalisé plusieurs duos. La ministre de la Culture, Khalida Toumi, avait également fait le déplacement à l’aéroport. Elle s’est dite attristée par cette perte et a réitéré ses condoléances à la famille du chanteur ainsi qu’à l’ensemble de la corporation artistique.

Le cercueil de Cheb Akil, drapé de l’emblème national, a ensuite été transporté jusqu’à sa ville natale, située dans la wilaya de Ain Defla. Les obsèques ont eu lieu à Khemis Miliana, dans le cimetière de sidi Abdelkader après la prière d’El Asr.  Famille, amis et artistes étaient présents ainsi que les autorités civiles et militaires. Le wali de Tizi ouzou, qui est natif de la ville et un ami de la famille Akil, s’est également rendu à l’enterrement, a précisé El Watan.

Notez cet article