Les révélations sur l’existence de son fils caché et de son passé de chanteur pour fils de généraux, le succès de son dernier album et surtout sa naturalisation… Que de rebondissement dans la vie de la star de la chanson algérienne. Oui, plus que jamais, Cheb Khaled a défrayé la chronique en 2013. C’est donc tout naturellement qu’il intègre le classement des douze personnalités qui ont marqué les Algériens cette année :

Article initialement publié le 18 septembre 2013

C’est confirmé, Cheb Khaled a été naturalisé marocain par le Roi Mohammed VI.

Blani.net nous a fait tourner la tête ce mercredi. Le site affirmait que le Roi Mohammed VI a accordé la nationalité marocaine à Cheb Khaled, la star algérienne du Raï.

D’après le site internet, le chanteur a acquis la nationalité conformément à un décret royal promulgué le 20 Aout dernier, à l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple.

On savait déjà que le Roi du Maroc était un grand fan du Roi du Raï. Il aurait offert à ce dernier une villa à Saaïdia, une nouvelle station balnéaire du nord du royaume, proche de l’Algérie. De plus, dans un entretien accordé au magazine marocain TelQuel en 2009, le chanteur raconte qu’il côtoie le Roi depuis longtemps et qu’il est souvent invité chez lui au Maroc. Cependant, Bladi.net va plus loin et affirme que Cheb Khaled est désormais marocain et établi au Maroc. Il a, d’après eux, quitté la France « parce qu’il a peur pour ses enfants, dans un pays qui autorise le mariage homosexuel. »

Info ou Intox ? Nous avons vérifié l’information. En effet, il est écrit dans le décret que Khaled Haj Brahim, né le 29 février 1960, à Oran, a été naturalisé. Voici la preuve en image:

 naturalisation-cheb-khaled