L’acquittement pour les adolescents marocains de Nador, qui avaient publié sur Facebook la photo de leur baiser, a été finalement prononcé.

Les trois adolescents marocains inquiétés par la justice pour avoir publié sur leur compte Facebook une photo montrant deux d’entre eux en train de s’embrasser à la sortie de leur lycée ont été acquittés. La décision de justice a été rendue vendredi 6 décembre. « Ils ont été acquittés notamment des accusations d’atteinte à la pudeur, et de publication de photos compromettantes, ce qui est déjà positif », a précisé Me Monaïm Fattahi.

Néanmoins, le tribunal marocain a « blâmé » le couple qui s’était embrassé, a indiqué leur avocat. « Le garçon et la fille auteurs du baiser ont été « blâmés » par le tribunal. C’est injuste parce qu’ils s’agit de mineurs et Facebook est un espace privé », a dit Me Fattahi.

Pour rappel, les trois adolescents, âgés de 14 et 15 ans et originaires de Nador, une ville du nord-est du Maroc, réputée conservatrice, avaient été arrêtés le 4 octobre et détenus pendant trois jours dans un centre pour mineurs de la ville, à la suite d’une plainte d’une ONG locale.

A l’annonce de leur arrestation, les jeunes marocains avaient vu une partie de la société marocaine prendre leur défense. Le 12 octobre dernier, un « kiss-in » avait été organisé à Rabat en solidarité. L’affaire du « baiser de Nador » a connu un retentissement au-delà des frontières du Maroc. Enflammés, les réseaux sociaux avaient pris fait et cause pour ces jeunes marocains. Les hackers d’Anonymous s’étaient eux aussi mobilisés, en attaquant des sites web gouvernementaux marocains.

Notez cet article