Le célèbre chanteur Enrico Macias n’a pas du tout apprécié le sens de l’humour de François Hollande. Le chanteur français d’origine algérienne, né Gaston Ghrenassia à Constantine, en Algérie, a exprimé son indignation face à cette plaisanterie blessante. Dimanche, au micro de la radio française Europe 1, il a fait remarquer « c’est très maladroit de la part du président de la République de faire des plaisanteries de ce genre ».

Pour Enrico Macias, cette blague de mauvais goût sous-entend de graves préjugés insultants. « Ça veut dire que les Algériens sont des criminels, des assassins, des choses comme ça. Ce genre de plaisanteries n’est pas du niveau d’un président de la République », a-t-il dénoncé sur un ton empreint de colère. Pour rappel, Enrico Macias n’est pas la seule personnalité publique qui a critiqué les propos maladroits de François Hollande. Mais le Président français n’a pas réagi à ces critiques car il s’est uniquement contenté d’exprimer « ses sincères regrets » dans un communiqué de l’Élysée où il est revenu sur la « polémique sans fondement » au sujet de  « l’interprétation qui est faite de ses propos ». Il est à souligner, enfin, que François Hollande a téléphoné lundi à Abdelaziz Bouteflika pour « lui faire part directement de ses sincéres regrets ».