La boutade de François Hollande aurait pu passer inaperçue, mais la médiatisation de cette petite phrase met le président français dans l’embarras. Désormais l’affaire se poursuit sur les réseaux sociaux qui s’enflamment depuis ce weekend.

Ces derniers jours les relations entre l’Algérie et la France prennent une drôle d’allure suite au trait d’humour du président français. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur français est revenu d’Alger « sain et sauf » et « c’est déjà beaucoup », ce sarcasme à la française n’est pas du goût des Algériens. Mauvaise blague, déplacée, inappropriée… tous les termes ont été utilisés par les internautes sur les réseaux sociaux ces derniers jours afin de s’indigner de la blague. Pire même les internautes français sont désolés de la déclaration de François Hollande, qui souffre en ce moment d’un fort déficit de confiance en France. Sur twitter le hastag #Hollande qui va désormais de pair avec le #Algérie, est en train d’exploser les records des deux côtés de la Méditerranée :

 

Bien sûr tous les internautes ne se sont pas ligués contre le Président français et pour certains il y a eu un effet d’amplification :

Sur Facebook même indignation. Les mots du président sont perçus comme déplacés, et peu sérieux sur le plan diplomatique.

« Bien sûr il l’a dit après que des dizaines de contrats ont été signés pour sauver les fesses de l’économie française qui se ramasse depuis des années… », s’indigne un internaute algérien, qui ne comprend pas ses mots après la visite officielle de plusieurs ministres français dont le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault.

D’autres internautes estiment que ce ne sont pas tant les mots du président qui sont choquants mais plutôt le contexte dans lequel ils ont été prononcés : « Ce qui est très c.. de sa part c’est d’avoir dit ça au CRIF ! » écrit une internaute sur notre page Facebook. Alors que sur twitter :

L’incident poussera certainement le Président français à se remettre en question ou du moins à réviser sérieusement son humour…