L’instauration de la paix en Algérie après les violences de la décennie noire relève du miracle, d’après le Premier Ministre, Abdelmalek Sellal. Et ce miracle a été réalisé par Abdelaziz Bouteflika, affirme sans ambages le Premier ministre jeudi lors de sa visite dans la wilaya de Tlemcen. 

« La plus éclatante des réalisations du président Bouteflika depuis son accession au pouvoir a été, sans conteste, l’instauration de la paix en Algérie et la réconciliation des Algériens », a-t-il souligné l lors d’une rencontre avec les représentants de la société civile de la wilaya de Tlemcen. Pour Sellal, il n’y a aucun doute : sans Bouteflika, il n’y aurait jamais eu de paix en Algérie. C’est Bouteflika qui a « réussi à réconcilier le peuple algérien grâce à la politique de concorde et de réconciliation nationale », a-t-il argué en défendant bec et ongles le bilan, jugé positif, de l’actuel Président de la République.

« Les réalisations du président Bouteflika ont permis à l’Algérie de rembourser la totalité de sa dette. Mieux encore, aujourd’hui, c’est nous qui prêtons à d’autres pays », a encore indiqué le Premier ministre selon lequel l’avenir de l’Algérie sera également rayonnant si les Algériens continuent à soutenir Bouteflika.  « Nous continuerons à apporter notre soutien au président de la République comme nous l’avions fait par le passé », a-t-il conclu en signifiant clairement qu’un 4e mandat d’Abdelaziz Bouteflika serait une chance pour l’Algérie. Il n’est pas sûr que la majorité des Algériens partagent cette vision de l’avenir à propos de leur pays.