drogue trafic

Plus que jamais, l’Algérie est inondée de drogues provenant essentiellement du Maroc voisin. Les quantités annoncées par l’Office de lutte contre la drogue et la toxicomanie sont énormes.

« Au total, 186 470, 762 kg de résine de cannabis ont été saisis durant les onze premiers mois de l’année 2013 contre 130 921,387 kg saisies pour la même période de l’année 2012, soit une augmentation de 42,43 de la quantité saisie », a indiqué le directeur général de l’ONLDT, Mohamed Zouggar, dans un entretien à l’APS. Le même responsable a indiqué, selon la même source, que la quantité de résine de cannabis saisie en Algérie « provient du Maroc », de même que « 72 % des quantités saisies dans le monde ». Notre voisin de l’Ouest est en effet le premier producteur mondial du cannabis.

Les services de sécurité font état, presque quotidiennement, de saisies d’énormes quantités de drogues dans plusieurs régions du pays. Et pour faire face à la situation, les autorités ont décidé d’impliquer les unités de l’armée. Chose qui a donné une certaine efficacité à la lutte contre le fléau.

Mais la lutte opérationnelle elle-même ne suffit pas. L’implication de la société civile, à travers la sensibilisation des jeunes est une priorité, selon le directeur général de l’ONLDT. « L’office a saisi 179 associations nationales et locales qui activent dans le domaine de lutte contre la drogue sur les 334 associations recensées, dans l’objectif de créer un réseau d’associations à impliquer davantage dans la lutte contre ce fléau », a précisé Mohamed Zouggar dans ce sens.

E. W