Lu sur El Bilad

LE MINISTRE DES TRANSPORTS, AMAR GHOUL, A EFFECTUÉ UNE VISITE D’INSPECTION ET DE TRAVAIL AU NIVEAU DE PLUSIEURS POINTS CONCERNANT SON SECTEUR DANS LA WILAYA DE BOUMERDÈS.

Amar Ghoul a d’abord inspecté le projet de train à grande vitesse qui doit relier Thénia à Oued Aïssi dans la wilaya de Tizi Ouzou. Prévu depuis les années 80, ce projet de train a connu les mêmes infortunes que celui du métro d’Alger.

Il semble que des problèmes persistent, notamment les oppositions des riverains de la voie ferrée au niveau des Issers et de Bordj Ménaïl. L’expropriation et le relogement des familles riveraines sont d’autres obstacles qui ont considérablement retardé l’avancement des travaux.

Cet important projet, qui comprend quatre tunnels et 9 viaducs, connaît un retard de cinq ans depuis son lancement. Son coût de réalisation a presque triplé, atteignant 60 milliards de dinars. Le taux de réalisation est estimé à 50% et les travaux des sept gares ferroviaires prévues le long du tracé en sont au stade des terrassements. Toutefois, à Si Mustapha et aux Issers, les travaux des nouvelles gares peinent à être lancés. Ces structures doivent, selon le ministre, passer par la commission de l’urbanisme pour voir si elles sont en harmonie avec l’architecture déjà existante.

Après plusieurs reports, le projet semble reprendre à une cadence accélérée au point de faire dire au ministre que «le délai de livraison du TGV algérien pour une distance de 50 km sera livré une année plutôt que prévu, soit fin 2014 et non 2015. «Au vu des retards accumulés et des problèmes en suspens, il est permis d’en douter même si l’espoir fait vivre. Le ministre des Transports a suggéré de régler le problème des expropriations à l’amiable et d’indemniser les concernés équitablement. A terme, le train rapide (160km) circulera entre la gare de Thénia (wilaya de Boumerdès) et celle de la ville de Tizi Ouzou avec des navettes quotidiennes, soit un départ toutes les 30 minutes.

Le temps de rotation entre Tizi Ouzou et Thénia (50 km) est de 38 minutes. A cela, s’ajoutent 6 navettes de trains régionaux (Tizi Ouzou-Thénia- Alger) avec un trajet de 65 minutes. Le transport demarchandises est d’une capacité de 1 200 tonnes par rotation avec trois départs prévus. C’est un groupement d’entreprises (turque, espagnole, portugaise et algérienne) qui est chargé de sa réalisation