Nouveau scandale à la télévision publique. Alors que l’entreprise nationale de télévision (ENTV) est pratiquement dans l’incapacité de négocier la retransmission d’une rencontre de football de l’équipe nationale, on découvre que des millions de dinars sont détournés des caisses de cette télévision publique.

Ainsi, un trou financier de pas moins de 3 millions de dinars a été découvert par les responsables des finances de l’ENTV. Selon le quotidien arabophone El Khabar, le pot aux roses a été découvert suite à des plaintes de collaborateurs extérieurs qui n’auraient pas touché leur argent depuis plusieurs mois. La direction découvre alors que le trou est énorme et beaucoup de journalistes et techniciens, qui ont collaboré comme prestataires de service, n’ont nullement perçu leurs salaires. Un scandale.

Y aura-t-il une enquête sérieuse concernant la disparition mystérieuse de toutes ces sommes d’argent ? Allons-nous vers des poursuites judiciaires ? Rien n’est moins sûr. Mais il apparaît que du coté du Boulevard des Martyrs, on privilégie l’enquête interne. Mais dans cette sombre affaire, plusieurs personnes n’ont pas touché leur argent des années après avoir offert leurs services à la télévision publique.

Il y a quelques années, un écrivain arabophone avait organisé une grève de la faim parce que la direction de la télévision publique ne lui avait pas payé les émissions qu’il présentait à l’époque. Des participants à des émissions de jeux se sont plaints, également, de ne pas avoir été récompensés comme il était convenu. Les responsables de la chaîne de télévision publique n’ont toujours pas réagi à ces accusations.

E. W.