Une nouvelle initiative verra le jour à Oran à partir de janvier 2014. Il s’agit d’une compagnie de taxis qui met au service des clientes femmes des chauffeurs femmes.

Emprunter un taxi quand le conducteur est un homme semble parfois inopportun pour certaines familles conservatrices qui ne tolèrent pas que leurs femmes ou filles montent à bord avec un homme qui, au passage, fait également monter à bord de son véhicule des clients hommes. Pour mettre à l’aise les plus conservateurs, un projet vient de voir le jour à Oran. Il s’agit d’une compagnie de taxis qui met au service des femmes des chauffeurs femmes.

Advertisement

Les taxis pour des femmes, dont la couleur n’a pas encore été décidée, seront opérationnels à partir de janvier 2014. L’initiateur de ce projet M. Amour a affirmé, dans une déclaration au quotidien arabophone Ennahar, que l’objectif de cette compagnie de taxis qui met au service des clientes femmes des conductrices est de garantir de meilleures conditions de transport pour les femmes qui se plaignent, chaque jour, de certaines pratiques discourtoises de la part des hommes, à savoir harcèlement, sexisme et violence verbale.

Cette initiative, selon M. Amour, a déjà donné ses fruits dans certains pays arabes où certaines compagnies recrutent des conductrices femmes pour le transport de leurs clientes. Déjà lancés au Liban, en Arabie Saoudite ou aux Emirats Arabes, ces taxis seront enfin introduits en Algérie. Ils permettront sûrement de rassurer les passagères voilées ou pas, toujours préoccupées du regard des hommes. Cette initiative qui sera certainement au goût des esprits les plus pudibonds, conformistes et religieux est certainement loin de plaire aux féministes qui luttent pour instaurer l’égalité entre les sexes.

Pourquoi ?

Lire la suite sur FocusElles