Après une année 2012 très rentable, les concessionnaires automobiles ont broyé du noir durant l’année écoulée. Les ventes de voitures ont chuté de façon brutale et importante.

Pour faire face à cette crise, les concessionnaires redoublent d’ingéniosité. Pour faire redémarrer les ventes, ils ont adopté une nouvelle stratégie basée sur des baisses sensibles des prix à la vente. Chez certaines marques, des réductions peuvent aller jusqu’à 500 000 DA pour certains modèles de véhicules. C’est le cas par exemple du sud-coréen KIA qui propose des remises intéressantes sur ses modèles phares, notamment les 4×4 Sportage et Carens. En plus de la réduction, le représentant du constructeur propose des garanties pouvant aller jusqu’à 3 ans, tandis que les constructeurs européens, eux, proposent des périodes de garanties ne dépassant guère 2 années.

L’autre constructeur sud-coréen, Hyundai, propose également des réductions importantes. Des modèles populaires, tels que l’Accent Eon  ou encore la I10 sont cédées à des prix oscillant entre 770000 et 1000000 de DA. Un effort important lorsqu’on sait que les prix des deux modèles étaient beaucoup plus élevés à leur lancement.

Du coté des constructeurs européens, Renault détient la palme des réductions. Le constructeur français, qui compte installer une usine à Oued-Tlélat, près d’Oran pour le montage de la Symbol, fait des réductions sensibles sur certains de ses modèles, notamment la Dacia Logan et Symbol. Mais visiblement, ces efforts ont des limites puisque les promotions ne dépassent pas quelques millions de dinars.

C’est ce que fait également Peugeot pour ses modèles low coste, notamment la 301. Signe d’une baisse des ventes, même le constructeur des voitures de luxe, Mercedes Benz a concédé des réductions importantes sur certains de ses véhicules. Ces baisses sont allées jusqu’à 500 000 DA. Déjà en crise dans beaucoup de pays, les concessionnaires automobiles vont certainement poursuivre cette politique de promotions dans les mois à venir.

Essaïd Wakli

Notez cet article