Algérie : un général à la retraite veut devenir Président et promet la fin de l’injustice et de la corruption

0
95

La course à la présidentielle ne concerne pas uniquement les civils en Algérie. Des hauts gradés militaires briguent également la Présidence de la République. Et certains d’entre-eux ont d’ores et déjà franchi le pas à l’image du général à la retraite Mohand-Tahar Yala, l’ancien  commandant des forces navales algérienne,  a annoncé, lundi depuis Ouargla, officiellement sa candidature à l’élection présidentielle du 17 avril 2014.

Ce général à la retraite affiche haut et fort ses ambitions et promet de guérir les maux dont souffre l’Algérie s’il obtient la confiance du peuple algérien. ll s’est engagé à bâtir « l’Etat de la citoyenneté » où les Algériens jouiront de « la transparence dans la gestion de la chose publique ». D’après Mohand-Tagar Yala, sa candidature à la présidentielle « ne vise pas seulement à changer des hommes et un régime, mais marque l’amorce du changement vers la consécration du concept de la citoyenneté ».

Enfin, l’ancien commandant des forces navales a promis de garantir « la dignité du citoyen, en le protégeant contre l’abus d’autorité quel qu’il soit ». Les Algériens vont-ils être séduits par cet ancien haut militaire ? On le saura le 17 avril prochain.