Elles sont militantes, féministes, mais musulmanes. Ce n’est pas impossible. De nombreuses femmes musulmanes ont décidé de dire stop aux préjugés sur les femmes et l’Islam. Elles représentent un féminisme d’un nouveau genre qui demeure inconnu pour plusieurs. Sur Twitter, elles témoignent aujourd’hui pour revendiquer un statut indépendant.

Sur Twitter, c’est la fièvre des témoignages des femmes musulmanes et féministes confrontées au quotidien à un dur combat pour arracher leurs droits les plus élémentaires. Elles en ont assez de devoir subir les pressions et les ordres de tout le monde. Tiraillées entre des islamistes qui estiment leur combat insignifiant et des militants occidentaux qui veulent les voir enlever leur voile en guise de révolte, ces jeunes femmes musulmanes ont décidé de raconter leur vie à travers Twitter à travers le hastag  #LifeOfAMuslimFeminist comme ici :

« Les hommes pieux craignent que l’Islam s’écroule si les femmes gagnent de l’autonomie et non pas si elles subissent leurs préjudices et leur mauvaise interprétation de l’islam »

« Les femmes en hidjab expriment également leur beauté avec du maquillage et des tenues (appropriées) à la mode. Pas seulement en noir et blanc, abrutis ».

Les réseaux sociaux sont visiblement une arme puissante entre les mains de ceux et de celles qui savent l’utiliser. Le plus interpellant à travers ces réseaux est que l’information, surtout quand elle est jugée intéressante, se répand comme une trainée de poudre. Pour preuve, un tweet posté par une jeune Britannique musulmane a créé le buzz sur Twitter et a même suscité une vague de témoignages émanant de la même catégorie que représente la jeune femme…

Lire la suite sur FocusElles