Le blues des businessmen algériens

0
329

Les patrons algériens n’ont jamais eu le moral aussi bas depuis 10 ans, affirme ce lundi le Forum des chefs d’entreprises.

Le moral dans les chaussettes. Qu’arrivent-ils aux patrons d’entreprises algériens ? D’après la dernière étude du Forum des chefs d’entreprises (FCE), publiée lundi 20 janvier, sur son site internet, l’état d’esprit des dirigeants de sociétés algériens est inquiétant. “L’indice de confiance des chefs d’entreprises producteurs de biens ou de services clôture la fin de l’année 2012 par une valeur négative record (-22) jamais approchée depuis le mois de mai 2003 où il était à -21”, affirme l’étude pour le mois de décembre du FCE.

Le rapport, publié ce lundi, confirme la tendance relevée par le FCE depuis plus d’un semestre. En mai dernier, l’association de quelques 500 entreprises, présidée par Réda Hamiani, évoquait déjà des “premières inquiétudes” chez les patrons algériens. Pour la première fois depuis les dix dernières années écoulées, le Forum enregistrait un niveau de confiance négatif (-1). “Le pessimisme s’est installé durablement et s’est même accentué les deux derniers mois de l’année 2013, en passant de -4 en octobre à -17 en novembre et à -22 en décembre”, analyse le FCE, dans son rapport mensuel publié ce lundi.

Comment expliquer une chute aussi vertigineuse de confiance chez les patrons algériens ? Pour le FCE, les “difficultés grandissantes d’écoulement des productions et la forte baisse des commandes des clients” sont un élément de réponse. Le domaine d’activité le plus touché est le secteur industriel, avec une perte de 18 points, tandis que le secteur agroalimentaires et les autres secteurs ont connu un recul de 14 points en décembre, détaille le rapport du FCE. Le seul champ d’activité a tiré son épingle du jeu est le secteur du BTP, dont l’indice de confiance reste stable.

L’enquête menée par le Forum des chefs d’entreprises est un sondage réalisé sur internet à l’aide de dix questions posées aux patrons algériens.

Consulter le baromètre du mois de décembre ici