« L’homme des Aurès, le Général et les émirs » est le nouveau livre publié par notre confrère Mohamed Medjahdi. Dans ce récit, il relate une histoire réelle et rend hommage à la mémoire de ceux qui sont morts au service de la patrie pendant la terrible Décennie Noire. Celle-ci demeure encore une tâche exsangue dans la vie de la nation.

L’auteur nous offre une description détaillée du combat mené dans les maquis d’Ain Defla par nos forces de sécurité qui ont réussi à neutraliser le plus important groupe de terroristes implanté dans cette zone abrupte durant l’été 1994. Dans ce livre l’auteur raconte la reddition d’un émir qui a révélé à l’ex wali d’Aïn Defla l’existence de centaines de criminels qui préparaient des attentats à Alger la capitale en ciblant de nombreuses institutions étatiques.

Deux grandes figures de proue à savoir l’ex wali de Ain Defla et le Général Commandant de la 1ère région militaire avaient accompli à cette époque-là,  avec abnégation, leur acte courageux. Les unités de l’armée nationale populaire avaient mobilisé les grands moyens pour les besoins de cette opération militaire de grande envergure dont le but était de venir à bout d’un groupe terroriste qui activait déjà  depuis quelques mois dans cette zone stratégique située au centre du pays.

Les massifs montagneux qui vont de Beni Melik et Bourkika jusqu’à Hammam Righa et certains maquis de la wilaya de Aïn Defla ont été bombardés par l’aviation et les mortiers. S’en est suivi ensuite une grande opération de ratissage qui a duré plusieurs jours. Bilan : plus de 1.200 terroristes ont été éliminés et d’importants lots d’armes et autres documents ont saisis.

Ce livre qui se veut être une percée dans l’univers des terroristes, qui voulaient mettre à genou le pays tout entier, représente aussi un précieux témoignage sur l’épopée des patriotes à l’image de l’ex wali et du général chef de la région de Aïn Defla, lesquels au risque de leur vie, se sont dressés solidairement face au péril extrémiste, tel un rempart dressé pour sauver la capitale et sa région des islamistes radicaux. L’auteur de ce livre dit vouloir aussi léguer un témoignage détaillé aux générations montantes à propos du dévouement à la mère patrie démontré par de valeureux combattants engagés, s’il faut, à sacrifier leur vie pour tenter de sauver celles de leurs compatriotes.

Rappelons enfin que Mohamed Medjahdi est aussi l’auteur de trois autres ouvrages à savoir Voyage au coeur de la cité des Ziaindes , les 17 assassinés de Sebdou et Tlemcen à travers un grand homme.