Un clic pour trouver un travail, vous êtes nombreux à l’avoir fait  en 2013. Le e-recrutement a eu le vent en poupe l’an dernier en Algérie. De plus en plus de postulants et de recruteurs passent par Internet pour trouver  ou déposer des annonces.

C’est devenu un réflexe, pour chercher un emploi les Algériens ne se contentent plus du journal, du bouche-à-oreille ou de l’ANEM pour trouver un emploi, mais ils se connectent. Les annonces de travail sur le web semblent désormais dépasser les générations puisqu’une grande partie du recrutement se fait par Internet estime le site d’annonces d’emplois Emploitic.com qui vient de publier son bilan de l’année 2013.

Ses conclusions chiffrées permettent d’entrevoir non plus l’émergence mais l’installation du e-recrutement dans la société algérienne. « En 2013, le recrutement sur Internet a continué de progresser avec une part de marché qui s’élève à 80% du total des annonces d’emploi diffusées sur les médias. Après avoir confirmé sa position de premier média de recrutement dès 2011, le e-recrutement continue à progresser d’une manière exponentielle. Le challenge pour 2014 sera celui de démocratiser le recrutement via le web pour tout type d’entreprise et de poste », explique le site emploitic.

Le site qui sert de premier relais d’information entre recruteurs et candidats explique que « la tendance notée depuis ces trois dernières années s’est confirmée, puisque en 2013 pas moins de 80% des annonces d’emploi comptabilisées ont été diffusées sur Internet. Une très forte croissance qui est passée de 20% en 2009 à 80% en 2013. » Une embellie intéressante qui laisse penser que le web est devenu un réflexe pour la recherche d’emploi.

Qui consulte les annonces sur le web ?

Ainsi les méthodes de recrutement ont muté avec l’apparition des nouvelles technologies. Toutefois ce sont toujours les mêmes profils qui reviennent « durant 2013, nous avons aussi constaté une forte croissance du nombre d’annonces pour les jeunes diplômés et débutants », explique Emploitic. Le moteur de recherche d’emploi qui se base sur les visites de son site offre même un panorama précis des recherches effectuées par les Algériens. « Le nombre de candidatures envoyées à travers le site a dépassé 1,4 million et ce en réponse aux 11 000 opportunités d’emploi diffusées, ce qui fait en moyenne 100 candidatures pour chaque poste », précise-t-on chez Emploitic. Parmi les recrutés on retrouve surtout les expérimenté/confirmé (51%) et les débutants (38%).

Quels secteurs recrutent par le web ?

Dans ce bilan 2013 on remarque également que ce sont souvent les mêmes secteurs et métiers qui recrutent sur le web. En priorité ce sont les secteurs commercial-vente (32%), industrie-ingénierie (23%) ou logistique – achat – transport qui postent le plus d’annonces, comme vous pouvez le voir dans l’infographie ci-dessous.