Un avion militaire de l’armée algérienne, transportant 103 personnes, partant de Tamanrasset à destination de l’aéroport de Constantine, s’est écrasé ce mardi matin. Il s’agit du 5ème crash d’avion en 30 ans pour ce type d’avion. C’est aussi l’un des plus meurtriers. Suivez notre direct :
20 H 30 :  Le crash d’un avion militaire, survenu mardi près d’Oum El Bouaghi (500 km à l’est d’Alger), a fait 77 victimes comprenant 73 militaires et 04 femmes, a confirmé mercredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Le crash a fait « 77 victimes, comprenant 73 militaires et 04 femmes dont l’épouse et la fille de l’adjoint au commandant de la 6ème Région militaire, et un (01) survivant dans un état critique », précise le communiqué qui cite les explications fournies par le directeur de l’Hôpital militaire régional de Constantine, lors d’un exposé présenté au vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah, en visite à l’hôpital.
20 H 15 : De nombreuses familles venues de plusieurs régions du pays se sont rendues à l’hôpital militaire régional universitaire « Benbaatouche » de Constantine et ce pour récupérer les corps de leurs proches.
20 H 10 : L’avion est tombé « nez en avant » sur le site même où se trouve actuellement l’épave, affirme encore la même source.  Les informations selon lesquelles l’avion aurait percuté une montagne voisine du lieu du crash sont infondées, précise encore l’APS.
20 H 00 : la boîte noire où pourraient être enregistrées les échanges des pilotes dans le cockpit de l’Hercule C-130 qui s’est écrasé mardi sur le mont Fertas (Oum El Bouaghi), tuant 77 personnes et blessant grièvement une autre, a été retrouvée « en bon état »,a révélé mercredi après-midi l’APS en citant une source proche de l’enquête.
14 H 40 : Le dernier bilan parle de 77 morts. La protection civile a également précisé que le nombre de passagers était de 77 dans cet avion qui s’est crashé mardi 11 décembre et non de 99 comme cela a été rapporté au départ.  Une information rendue publique par Nassim Bernaoui de la cellule de communication de la Protection civile, précisant qu’un seul survivant grièvement blessé a été dénombré.
Par ailleurs l’Algérie reste mobilisée pour exprimer sa tristesse et sa compassion pour les familles des victimes. Une minute de silence sera observée à la mémoire  des victimes du crash de l’avion militaire survenu mardi à Oum El Bouaghi (500  km à l’est d’Alger), avant les rencontres de football prévues ce week-end dans  les différents paliers de compétition, a indiqué encore le président  de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj.
Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil  el Arabi, a annoncé mercredi au Caire, que son organisation mettra son drapeau  en berne en signe de deuil avec les victimes du crash de l’avion militaire algérien,  mardi près d’Oum El Bouaghi, et de solidarité avec le peuple algérien
12 H 00 : Ce matin c’est au tour de Abdelmalek Sellal, le Premier Ministre d’adresser son message de condoléances aux familles des victimes. « Consterné par le deuil qui a affligé l’ensemble des Algériens suite au tragique accident d’avion qui a coûté la vie à un grand nombre de citoyens, le Premier ministre présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes auxquelles il tient à apporter son soutien tout en les assurant de sa profonde sympathie », a écrit M. Sellal dans son message de condoléances.
11 H 50 : Plusieurs partis politiques et organisations syndicales ont présenté leurs condoléances au peuple algérien, au commandement de l’Armée nationale populaire (ANP) et aux familles des victimes, rapporte l’agence APS. Le FLN a rendu hommage à tous les éléments de l’ANP pour leur loyauté infaillible à la patrie et leurs efforts inlassables pour « la préservation de nos frontières et la sauvegarde de notre intégrité territoriale ».
Le Rassemblement national démocratique (RND) a également adressé ses sincères condoléances au ministre de la Défense nationale et au chef de l’état-major de l’ANP ainsi qu’aux familles des victimes, assurant de sa compassion en cette douloureuse épreuve et priant Dieu Tout-puissant d’accorder sa Sainte miséricorde aux défunts et d’assister leurs familles en cette épreuve.

Le président du parti El Karama, Mohamed Ben Hamou a présenté ses condoléances au peuple algérien, au commandement de l’ANP et à toutes les familles des victimes priant Dieu Tout Puissant de les accueillir en son vaste paradis.

L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) par la voix de son secrétaire général Abdelmadjid Sidi Said a présenté au vice-ministre de la Défense nationale, chef de l’état-major de l’ANP, aux familles des victimes et à toute l’honorable institution militaire ses sincères condoléances tout en les assurant de sa profonde sympathie.

10 H 00 : Les Etats-Unis ont présenté leurs condoléances hier soir en publiant un communiqué sur le site du Département de l’Etat.
08 H 00 : Le bilan des victimes du crash de l’avion militaire appartenant à l’armée algérienne de l’air s’est encore alourdi. Il est officiellement de 77 morts. Les cadavres de toutes ces victimes ont été transférés vers la morgue de l’hôpital de Constantine vers 1 H du matin, a-t-on appris de la part de responsables à la wilaya d’Oum El Bouaghi.
19H55 : le bilan ne cesse de s’alourdir. Désormais on parle de 77 morts dans ce crash d’avion.
19 H15 : Le Président Abdelaziz Bouteflika décrète trois jours de deuil national à partir de demain en mémoire des victimes du crash de l’avion militaire. Il a adressé un message de condoléance aux familles des victimes. Vendredi sera un jour de recueillement rapporte la télévision nationale, qui diffusait les premières vidéos réalisées sur le lieu de l’accident :
18 H 55 : 76 personnes décédées, selon le bilan officiel de la protection civile.

18 H 34 : Le neveu de l’ancien ministre de l’éducation Aboubakr Benbouzid est parmi les victimes du crash de l’avion militaire de l’armée algérienne. Il était l’un des pilotes de l’avion militaire un modèle Hercule C-130. Son corps  a été retrouvé parmi les victimes. nous indiquent des sources locales de la wilaya d’Oum El Bouaghi. Nous apprenons également que l’épouse du chef de la sixième région militaire fait partie aussi des victimes.

Une information rapportée par nos soins qui vient également d’être diffusée sur la  chaine de télévision Ennahar.
18 H 15 : 74 cadavres ont été jusqu’à cette heure-ci retrouvés et transférés vers les différentes morgues des hôpitaux de la région, selon des sources sécuritaires.
17 H 34 :  Au moins 70 cadavres ont été retrouvés et transférés vers les morgues de l’hôpital d’Ain Melila et l’hôpital de Constantine, selon nos sources sécuritaires.
17 H 21 :  Une commission d’enquête a été créée et dépêchée sur les lieux pour  déterminer les causes et les circonstances exactes de ce tragique accident, a expliqué également le Ministère de la Défense nationale.
17 H 20 :  Le général de corps d’armée, vice ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah se déplacera sur les lieux pour  s’enquérir des circonstances de ce crash, a indiqué le ministère  de la Défense nationale dans un communiqué.
17 H 11 : Algérie-Focus apprend du responsable de la cellule de communication de la direction de la Protection Civile de la wilaya d’Oum El Bouaghi que trois survivants ont été retrouvés et pris en charge. Mais le bilan humain est revu à la hausse. Il s’élève à 119 morts.

16 H 44 : L’APS confirme les informations rapportées par nos soins. Bilan provisoire : 52 morts et un seul survivant transféré à l’hôpital de Constantine, révèle un officier de la 5ème région militaire à l’APS, qui confirme ainsi nos informations. L’avion, qui assurait une liaison entre Tamanrasset et Constantine, transportait « 77 personnes, dont les membres de l’équipage ».

16 H 01 : Une femme et sa jeune fille ont été identifiées parmi les cadavres des morts retrouvés. Elles ont été transférées à la morgue d’Aïn Melila.

15 H 54 : Selon un expert aéronautique cité par « le blog spécialisé Secret Difa3 », ce crash s’explique par le manque de visibilité et les conditions météorologiques difficiles.  « Il est concevable qu’un trou d’air ait fait crasher l’appareil sur le mont qui fait 1258 m de haut », a-t-il expliqué.
15 H 30 :  Selon un responsable de la Protection civile de la wilaya d’Oum El Bouaghia, il y avait environ 50 passagers civils, des membres des familles des militaires, à bord de cet avion Hercule qui s’est crashé ce matin. Les secours se poursuivent au niveau de la zone de crash. Le site du crash est située dans une zone montagneuse au niveau de la commune d’Ouled Gacem, dans la daïra d’Ain Melila, wilaya d’Oum El Bouaghi.
15 H 22 : Nouveau bilan humain :  le nombre de morts s’élève à 52 victimes pour l’heure. Tous les cadavres identifiés sont des soldats
15 H 02 :  L’armée algérienne met en place une cellule de crise, présidée par le commandant Air de la 5ème RM,  le général Saïd Mammeri.
14 H 56 :  41 cadavres de victimes de ce crash ont été d’ores et déjà transférés à la morgue de Constantine.
14 H 55 : Les secours et les équipes de l’armée algérienne ont trouvé un premier survivant mais il est grièvement blessé 41 cadavres de victimes de ce crash ont été d’ores et déjà transférés à la morgue de Constantine.
14 H 50 : Joint par nos soins, le ministère de la Défense déclare « qu’aucune information ne peut être communiqué car l’opération est toujours en cours. Un communiqué de presse devrait être publié d’ici la fin de l’après midi ».

14 H 45 : Le colonel Lahmadi Bouguern, responsable de la communication à  la 5ème région militaire (RM), confirme officiellement qu’un crash d’un avion militaire algérien a eu lieu dans la région sur le mont Djebel  Fertas, sur les hauteurs de Ain Kercha, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi. Selon ce responsable, « le crash se serait produit au moment de l’approche de la piste  d’atterrissage de l’aéroport de Constantine.

14H 32 : Toujours aucune réaction du ministère de la Défense algérienne, qui n’a fait aucun communiqué pour l’heure à l’APS, l’agence de presse algérienne.

 

14 H 30 : Plusieurs photos du crash circulent déjà sur les réseaux sociaux. Mais leurs origines ne sont pas certaines.

 

14 H 23 : Des brigades de la gendarmerie et des troupes militaires sont sur le site du crash pour chercher la boite noire de l’avion des sources militaires persistent à affirmer que les vents forts et le mauvais temps les conditions climatiques hostiles sont à l’origine de ce crash.

 

14 H 18 : Selon nos informations, les éléments de la protection civile de la wilaya d’Oum El Bouaghi se dirige vers le lieu du crash, qui se trouve à 70 Km de la ville d’Oum El Bouaghi.

 

14 H 12 : Nous apprenons que les 4 membres de l’équipage de l’avion ont également tous péri dans ce crash. Selon les premiers éléments, les conditions météorologiques et le mauvais temps seraient la raison principale de cet accident.

 

14 H 09 : Selon la radio algérienne, il y a eu au moins 99 morts dans le crash de l’avion militaire à l’est du pays.

 

13 H 51 : selon les premières informations rassemblées par nos soins, cet avion est un Hercule C130 de l’armée de l’air. Le crash a eu lieu exactement dans la région de Djebel Fertass dans la Wilaya d’Oum El Bouaghi, située à plus de 500 Km à l’est d’Alger. On ignore encore le bilan des victimes même si on sait que cet avion transportait au moins 103 passagers. Quant aux causes qui ont provoqué ce cash, elles demeurent encore méconnues.

 

13 H 45 :  Nous venons d’apprendre à l’instant le crash d’un avion militaire, appartenant à l’armée d’Air Algérienne. Il s’est écrasé mardi matin dans la wilaya d’Oum El Bouaghi. Selon nos informations, cet avion décollait de Tamanrasset, dans le sud du pays, une région frontalière du Mali.  Pour l’heure, des sources locales indiquent que cet avion transportait pas moins de 103 personnes. Mais aucune source officielle n’a confirmé ces informations.

Nous essayons toujours de recouper les informations pour comprendre exactement ce qui s’est passé et ce qui a causé réellement le crash de cet avion militaire dont certaines affirment qu’il transportait les familles des militaires algériens. D’autres informations indiquent que cet avion était de retour d’Ouargla et s’apprétait à rallier l’aéroport de Constantine. A ce propos aussi, nous attendons les éclaircissements du ministère de la Défense.

Notez cet article