Le chanteur rai, Cheb Mami, va jouer dans un film qui relatera la vie du «martyr» tunisien Mohamed Bouazizi, dont le suicide, par immolation, avait déclenché les événements ayant conduit au départ du Président Zine Al Abidin Ben Ali du pouvoir en 2011.

L'information a été révélée par le chanteur, lors d’une conférence de presse animée au Qatar, il y a deux jours. Affirmant seulement que la réalisation sera l’œuvre du producteur Tarek Ben Ammar, Mami n’a pas donné plus de détails. Pour rappel, Mohamed Bouazizi, de son vrai nom Tarek Bouazizi, né en 1984 est un vendeur ambulant. Il est mort le 4 janvier 2011, après une tentative de suicide par immolation le 17 décembre 2010. Un événement qui est à l’origine est à l'origine des émeutes qui ont conduit à l’éviction de Ben Ali du pouvoir, et au déclenchement de «révolutions» dans plusieurs autres pays arabes.

Advertisement

Cheb Mami n’a pas précisé s’il va prendre part à ce film en interprétant le personnage principal. En d’autres termes, s’il va jouer le rôle de Bouazizi ou non. Maintenant, il reste à savoir, si jamais Mami interprète ce rôle, quelle sera la stratégie marketing de Ben Ammar pour la distribution du film, en Europe notamment, au vu du passé du chanteur algérien. En effet, accusé de tentative d'avortement forcé sur son ex-compagne, des événements remontant à 2005, Mami a été condamné à cinq ans de prison ferme en 2009. Il a passé en France deux ans de prison avant de bénéficier d’une liberté conditionnelle. Depuis, il trouve des difficultés à se produire en Europe et ailleurs en occident, vu que les actes dont il a été accusé ont fortement choqués l’opinion publique. Des concerts qu’il devait animer l’année dernière au Canada ont été également annulés. A moins que Ben Amar ne vise que le public local.

Elyas Nour