Alors que des informations continuent de nous parvenir sur les détails de l’accident d’avion, intervenu ce mardi matin dans la wilaya d’Oum el Bouaghi, et que le bilan humain définitif du crash du Hercule C130, partant de Tamanrasset à destination de l’aéroport de Constantine, n’est pas encore connu, les Algériens témoignent leur grande tristesse sur les réseaux sociaux.

L’Algérie est en deuil ce mardi. Il était environ 13 H 45 quand les Algériens ont appris la triste nouvelle : un avion de transport de troupe de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé le matin même dans le Djebel Fertas, dans la wilaya d’Oum el Bouaghi, à l’est du pays. L’avion, un Hercule C130, ralliait Tamanrasset à Constantine et transportait plus d’une centaine de passagers, dont des familles de militaires.

Sur les réseaux sociaux, les Algériens rendent un hommage unanime aux victimes de ce crash, dont on ne connait pour l’heure pas le nombre exact. D’après un responsable de la Protection civile de la wilaya d’Oum el Bouaghi, joint par Algérie-Focus, au moins 119 personnes ont trouvé la mort et seuls 3 passagers ont survécu à ce drame.

Alors que le comptage des pertes humaines se poursuit et que les cadavres affluent dans les morgues des hôpitaux de la région, les Algériens expriment et partagent leur tristesse sur les réseaux sociaux :

 

Via des communiqués de presse, des candidats à la présidentielle, comme Kamal Benkoussa et Ali Amara, le candidat du Parti algérien vert pour le développement, ont également témoigné leur émotion, faisant part de leur condoléance. « Toutes mes pensées vont aux familles des victimes décédées ce matin lors du crash d’un avion militaire à Oum el Bouaghi », écrit Kamal Benkoussa, tandis que, de son côté, Ali Amara présente ses « condoléances les plus affligées aux familles des victimes ».

Le ministère de la Défense n’a lui aussi pas tardé à réagir. Dans un communiqué, il informe que le général de corps d’armée, vice ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah se déplacera sur les lieux pour  s’enquérir des circonstances de ce crash. Le ministère de la Défense indique également qu’une commission d’enquête a été créée et dépêchée sur les lieux pour  déterminer les causes et les circonstances exactes de ce tragique accident, a expliqué également le Ministère de la Défense nationale. Et de son côté le ministère de l’Intérieur a ordonné au walis des régions de l’est de se mobiliser pour venir en aide aux opération de secours.

Mais, pour l’heure, silence radio du côté de la Présidence. Le palais présidentiel el Mouradia ne s’est toujours pas exprimé à ce sujet :

Dernière minute : Suivez le direct d’Algérie-Focus en cliquant sur le lien suivant

Notez cet article