Allégeance au roi du Maroc
Allégeance au roi du Maroc

Les relations franco-marocaines ont subi cette semaine un sérieux coup de froid. Une fois n’est pas coutume, les traditionnels alliés se livrent à un véritable bras de fer diplomatique depuis qu’un célèbre acteur espagnol ait révélé les déclarations choc sur le Maroc d’un ambassadeur français en poste aux Etats-unis d’Amérique. 

En effet, selon l’acteur espagnol Javier Bardem, l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, François Delattre, lui a dit clairement en 2011 que le Maroc est une « maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre » !  L’ambassadeur français a utilisé cette expression controversée pour illustrer le soutien traditionnel de la France au royaume marocain sur le dossier du Sahara Occidental, qui demeure toujours colonisé, a expliqué Javier Bardem, auteur de tout un documentaire sur la délicate question du Sahara occidental.

Rapporté dans les colonnes du prestigieux quotidien français Le Monde, cette citation scandaleuse rendue publique par Javier Bardem a bouleversé les dirigeants marocains qui se sentent depuis « blessés et déshonorés ». Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Khalfi, a fortement réagi en fustigeant dimanche soir des « mots blessants » et des « expressions humiliantes ». Ces propos sont d’autant plus « scandaleux et inadmissibles », a-t-il dénoncé.

De son côté, la diplomatie française a tenté de calmer le jeu. Le Quai d’Orsay a démenti ces propos. Mais cela n’a pas suffi pour faire taire la polémique. Preuve en est la la visite au Maroc de « l’envoyé spécial du président français pour la planète », Nicolas Hulot, prévue pour lundi et mardi, a été « reportée », selon  plusieurs organes de la presse marocaine qui citent des « sources diplomatiques ». Et pour l’heure,  la tempète n’est toujours pas passée.