Lu sur Liberté

Y a-t-il eu retrait ou non des formulaires de signature de la part d’Abdelaziz Bouteflika ? Un responsable du Front de libération nationale (FLN), Abdelkader Zehali, responsable chargé de la jeunesse, a annoncé hier à l’occasion d’un regroupement national des jeunes adhérents de toutes les wilayas du pays, à Alger, que son parti procède bel et bien à la collecte de signatures en faveur du “candidat  Bouteflika”. 
Une sortie qui conforte les assertions d’Amar Ghoul qui s’était vu, pourtant, recadré par le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, qui a nié tout retrait de formulaire de la part de l’actuel chef de l’État. “Nous avons commencé à collecter les signatures au profit du Président et il va se présenter.
Nous vous demandons de vous impliquer fortement dans cette opération”, s’est exclamé M. Zehali. “Nous n’avons jamais douté de la candidature du Président. Son état de santé est bon et s’améliore de jour en jour. Il est capable de gérer les affaires de l’État”, s’est-il encore enthousiasmé. Pour lui, ceux qui doutent des capacités de Bouteflika à tenir les rênes du pays ont peur de “sa grande popularité”. À quand l’annonce de sa candidature ? “Le meeting national, qui sera organisé le 22 février prochain à la coupole Mohamed-Boudiaf à Alger, et auquel participeront 5 000 jeunes de toutes les wilayas du pays, peut coïncider avec l’annonce officielle de la candidature de notre Président”, a affirmé M. Zehali.
Ce sera le secrétaire général du parti, Amar Saâdani, qui animera ce meeting et, d’ores et déjà, des instructions sont données aux différents mouhafedhs de mobiliser chacun 100 jeunes de sa wilaya.
Pour ce qui est de la polémique créée par le secrétaire général du parti en tirant à boulets rouges sur les services de renseignements et leur patron, le général Toufik, M. Zehali s’est rangé du côté de son responsable hiérarchique en reprenant à son compte toutes les idées défendues depuis des mois par Amar Saâdani non sans exprimer son soutien à l’ANP et aux services de sécurité. “Personne ne nous complexera sur cette question”, a-t-il lancé.