Lu sur RFI

A quelques heures de la fermeture du mercato d’hiver, qui prend fin ce vendredi 31 janvier, de nombreux professionnels algériens en ont profité pour changer de club. La plupart avaient du mal à trouver le temps de jeu nécessaire pour arriver compétitifs en juin prochain à la Coupe du monde. Surtout, ils savent que c’est la condition sine qua nonfixée par le sélectionneur Vahid Halilhodzic pour avoir la chance d’être du voyage au Brésil.

Est-ce l’effet Coupe du monde ? Toujours est-il que plusieurs internationaux algériens ont décidé de changer d’air lors de ce mercato d’hiver. La plupart de ces joueurs espèrent du temps de jeu pour être certains de faire partie de la liste de Vahid Halilhodzic et de faire le voyage vers le Brésil.

Carl Medjani ouvre la voie…

Bien avant la fin de ce marché d’hiver, le défenseur Carl Medjani avait ouvert la voie début janvier. L’ancien joueur d’Ajaccio avait quitté le club grec de l’Olympiakos pour revenir en France, à Valenciennes. Medjani savait que Vahid Halilhodzic n’aurait pas forcément d’états d’âme à l’idée de ne pas convoquer un joueur qui aurait passé une grande partie de la saison à cirer le banc…

Partant aussi de ce postulat, Hassan Yebda, qui avait du mal à se faire une place en Espagne avec le Grenade CF, a fait le voyage vers l’Italie pour goûter une nouvelle fois à la Serie A sous forme de prêt pour une durée de six mois avec l’Udinese. Il avait déjà joué avec Naples. Le milieu algérien de 29 ans formé par Auxerre avait joué 10 rencontres en Liga cette saison. Avec une première participation en Coupe du monde en Afrique du Sud (2010), Yebda, qui totalise 23 sélections avec les Fennecs, a bien l’intention de renouveler l’expérience.

Comme Hassan Yebda, le défenseur de Parme, Djamel Mesbah a bien eu du mal à trouver sa place depuis le début de saison au sein de l’effectif. Il n’a été titulaire qu’à cinq reprises toutes compétitions confondues, et a opté pour Livourne (en prêt pour 6 mois sans option d’achat), un club de bas de tableau.

Rafik Djebbour et Ishak Belfodil tentent autre chose

Autre joueur à avoir eu envie de prendre l’air : Rafik Djebbour. Il a quitté la Turquie pour l’Angleterre. Il va porter les couleurs de Nottingham Forest, 5e de Championship, la seconde division anglaise, où il s’est engagé jusqu’en juin 2016.

Rafik Djebbour retrouvera dans les Midlands son compatriote Djamel Abdoun. Djebbour avait été prêté par l’Olympiakos Le Pirée à Sivasspor (D1 turque), en début de saison. «Très heureux de rejoindre l’Angleterre pour un nouveau challenge avec Nottingham Forest. Merci à Sivasspor pour sa compréhension », a-t-il commenté sur son compte Twitter.

Un autre attaquant, Ishak Belfodil (22 ans, Inter Milan), rejoint Livourne (Serie A) sous la forme d’un prêt payant. Formé à Lyon, Belfodil va pouvoir disposer d’un temps de jeu supplémentaire avant la Coupe du monde. L’ancien joueur de Parme a bien eu du mal à s’imposer du côté de Milan avec seulement huit matches joués en Serie A depuis le début de saison.

Faouzi Ghoulam ferme la marche

Ce vendredi 31 janvier, Faouzi Ghoulam est le dernier transfert algérien en date. Le défenseur international a quitté Saint-Etienne et la Ligue 1 pour le club de Naples, 3e du Championnat d’Italie. À 23 ans, l’ancien Stéphanois vient de parapher un contrat de quatre ans et demi. Il s’agit de la première expérience à l’étranger pour ce joueur qui a été formé à Saint-Etienne. Ghoulam compte 101 matches en équipe première avce l’ASSE, toutes compétitions confondues.

Il a été sélectionné avec l’Algérie lors de la Coupe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud mais n’a pas joué une seule seconde. Il foule pour la première fois le terrain avec le maillot des Fennecs sur les épaules lors du match pour la qualification au Mondial 2014 contre le Bénin, le 26 mars 2013, remporté 3-1. Il offre une passe décisive à Sofiane Feghouli. Aurelio De Laurentiis, le président actuel de Naples, a salué sur son compte Twitter la venue de Ghoulam

Notez cet article