Mondial Brésil

Lu sur Compétition

La sélection algérienne de football connaît désormais une grosse partie du programme de préparation du Mondial, et même durant sa présence au Brésil. Les nombreuses réunions que Vahid Halihodzic a eue avec ses différents staffs, ainsi que les sorties récentes des administrateurs de l’EN, notamment la dernière au Brésil, leur ont permis de connaître beaucoup de choses, et donc d’arrêter le programme de la sélection durant sa présence au pays du football.

Advertisement

Ainsi, alors que l’arrivée de l’EN à Sao Paulo est prévue pour le 6 juin prochain, où elle sera en stage dans son camp de base à Sorocaba jusqu’au jour du match contre la Belgique prévu le 17 juin à Belo Horizonte, on a appris d’une source proche du dossier que durant toute la compétition et avant chaque match, l’EN se rendra dans la ville qui accueillera son match 48 heures avant le coup d’envoi.

48h à l’avance dans les villes qui accueilleront les matchs

Ainsi et afin de s’habituer au climat de chaque ville qui accueillera les Verts au Brésil dès le début de la compétition, les organisateurs du séjour des Verts, et en étroite collaboration avec le sélectionneur national, ont confirmé des réservations pour 48h dans ces villes.

Le premier match contre la Belgique, comme on le sait, aura lieu le 17 juin, et selon le programme arrêté, l’EN devrait arriver à Belo Horizonte le 15 du même mois. Elle s’entraînera le même jour à Sorocaba le matin, pour ensuite s’envoler vers cette ville dans l’après-midi. Le lendemain et à l’heure du match, l’EN s’y entraînera à 13h, soit à l’heure du match. Pareil pour le deuxième match ainsi que le départ pour le troisième match à Curitiba, où les Verts y passeront cette fois-ci la nuit d’après-match du fait que la rencontre ne débutera qu’à 17h.

Les Verts, les USA et l’Albiceleste, les seules sélections qui seront coupées du monde

L’Algérie a choisi son camp de base cela fait longtemps, son choix s’est porté sur la région de Sorocaba, à quelque 100 kilomètres de Sao Paulo.

Sur place, l’EN aura droit à un centre d’entraînement qui sera mis à sa disposition, en plus de l’établissement hôtelier où séjourneront les joueurs tout au long de leur présence dans cette ville.

Fidèle à ses habitudes, Vahid Halilhodzic a tenu à prendre un camp de base complètement fermé et isolé du monde extérieur. Il s’agit, nous dit-on, d’un Sidi Moussa-bis pas très loin du centre d’entraînement. D’ailleurs, 3 sélections seulement parmi les 32 qui prendront part à ce Mondial ont choisi un camp de base isolé. En plus de l’EN, les Argentins de Léo Messi et les USA ont opté pour la même politique qui vise à protéger les joueurs du monde extérieur.

Une stratégie déjà connue en sélection, car si l’on se souvient bien, lors de la dernière CAN en Afrique du Sud, Vahid avait soumis son groupe aux mêmes conditions, notamment avant le début de la compétition. Il avait éloigné son groupe durant plus de 2 semaines à Rustenberg dans un endroit qu’on avait comparé à l’époque à un camp retranché, avec les résultats qu’il y a eu juste après, et l’humiliante sortie au premier tour des coéquipiers de Kadir.

L’hôtel des Hollandais donne sur la célèbre plage de Copacabana

L’Algérie avec les Etats-Unis et l’Argentine seront donc les seuls pays qui seront logés dans des camps de base fermés. Toutes les autres sélections seront logées dans des hôtels ouverts et feront dix minutes de bus pour aller s’entraîner. L’hôtel des Hollandais donne, par exemple, sur la mythique plage de Copacabana, mais cela ne veut nullement dire que cette équipe se laissera distraire par l’ambiance connue à Rio.

Le camp de base de l’EN bientôt prêt

Après la visite qui a emmené quelques représentants de l’EN et de la FAF dans les 3 villes qui accueilleront l’EN ainsi que vers la ville de Sorocaba pour inspecter le camp de base de l’EN, les émissaires de la Fédération ont noté l’avancement des travaux de réfection entamés au niveau du centre sportif. Il ne reste, en effet, que de toutes petites finitions (literie par exemple) pour que tout soit prêt pour accueillir la délégation de l’EN le 6 juin prochain.

Des chambres dans le Pitangueiras Sorocaba pour le reste de la délégation

La délégation de l’EN sera divisée en deux, du fait que le camp de base des Verts qui est aussi celui du club local de l’Atletico Sorocaba ne dispose pas de beaucoup de chambres (deux étages seulement), le reste de la délégation des Verts sera logée à l’hôtel Pitangueiras de Sorocaba. Dans le camp de base, il y aura certainement les joueurs, les staffs technique et médical. Le reste, tout ce qui est administratif et garde-matériel, sera dans cet hôtel.

Lire la suite sur Compétition