Des remises jusqu’à 250 00 Da au Salon international de l’automobile d’Alger

0
183

Le 17ème salon international de l’automobile d’Alger (SIAA), qui s’est ouvert mercredi 12 mars dernier au Palais des Expositions à Alger, continue de drainer les foules. 

Les différents exposants, une soixantaine, dont 37 concessionnaires, ont multiplié les offres des remises afin d’intéresser le plus grand nombre de clients. Ce qui va, éventuellement, leur permettre de booster, un tant soit peu, leurs ventes qui ont entamé, depuis l’année dernière, une courbe ascendante par rapports aux deux années précédentes. En plus des remises, certains concessionnaires automobiles tablent sur la durée de livraison, un facteur qui peut être déterminant dans le choix de la clientèle pour tel ou tel modèle de véhicule.

C’est le cas par exemple du groupe Sovac, représentant de plusieurs marques allemandes, comme Volkswagen, Audi, Seat ou Skoda, qui livre dans la journée même la majorité de ses véhicules (exception faite pour les nouveaux modèles, comme la Seat Crono). Que ce soit Toyota, Peugeot, Renault, Citroën ou quelques autres marques chinoises, les remises varient de 50 000 jusqu’à 250 000 Da. Des offres alléchantes censées convaincre une partie des 500 000 visiteurs attendus durant le salon. Dans le souci de protéger les consommateurs, le Ministère du Commerce vient d’adresser des messages SMS aux citoyens dans lesquels ils leurs demandent d’ «exiger des contrats équitables, claires, compréhensibles et accessibles» avant de passer commande.

On s’en souvient, en 2012 et début 2013, plusieurs citoyens avaient rencontré d’énormes problèmes lors de la livraison de leurs véhicules. Les délais d’attente avaient dépassé les 6 mois alors que la réglementation exige que la livraison d’un véhicule neuf ne dépasse guère les 45 jours.  A l’époque, la forte demande  avait fait que les concessionnaires ne pouvaient plus satisfaire les commandes dans des délais raisonnables. Le problème est, depuis, réglé. Ce salon est une occasion pour les concessionnaires de prouver leur sérieux. Il leur fournit également l’opportunité de présenter de nouveaux modèles et d’écouler le plus grand nombre de véhicules. Aux clients de négocier donc les bonnes affaires.

Elyas Nour