Présidentielle 2014 : Abdelaziz Bouteflika appelle les Algériens à élire “la personne la plus apte”

0
154

Au lendemain de la manifestation organisée à Alger pour dénoncer le 4ème mandat de Bouteflika, ce dernier vient de réagir en…appelant les citoyens à voter «massivement».

«Afin de faire du prochain scrutin présidentiel une véritable fête pour l’Algérie, j’invite tous les citoyens à participer massivement à ce rendez-vous et à s’exprimer pour choisir la personne qu’ils jugent la plus apte à diriger le pays lors de la prochaine étape», a-t-il déclaré dans un message lu aujourd’hui en son nom par le ministre de la Justice, garde des sceaux, Tayeb Louh à l’occasion la célébration du 50ème anniversaire de l’installation de la Cour suprême.

«Le peuple algérien donnera, comme de coutume, une leçon de citoyenneté à ceux qui veulent nuire à notre chère patrie et fera taire tous ceux qui doutent de sa maturité politique et de sa capacité à préserver ses acquis, sa sécurité et sa stabilité», a-t-il encore ajouté. En somme, ce qui appellent au rejet de sa candidature ou au boycott de cette élection veulent, selon lui, «nuire» au pays.

Une réponse succincte et indirecte donnée par le Chef de l’Etat aux différents acteurs politiques qui ne se reconnaissent pas dans l’actuel processus politique. D’ailleurs, celui-ci n’a pas omis de rappeler que l’élection sera crédible. «La mise en place de la Commission nationale de supervision des élections fruit de consultations menées avec les partis politiques et les personnalités nationales vise à conférer davantage de crédibilité aux différentes opérations électorales de même que les commissions supervisées par des magistrats et qui contribuent pour leur part à garantir transparence et crédibilité au scrutin», a-t-il lancé. Les plus hautes autorités du pays refusent de donner raison à certains partis politiques qui critiquent l’organisation actuelle de l’élection et demandant une meilleure garantie de transparence de neutralité de l’administration.

Elyas Nour