« Trahis » par leur parti, de jeunes militants du RND ont décidé de rejoindre le candidat Ali Benflis. Ils ont animé, ce matin au siège de la direction de campagne, une conférence de presse pour justifier leur choix.

Présent lors de la rencontre, le Directeur de campagne de Ali Benflis, Abdelkader Sallat, a salué « le courage des jeunes » qui ont réussi, selon lui, à « rejeter le statu-quo ». Il a résumé, à l’occasion, le programme de Ali Benflis. Il a appelé les jeunes à « ne pas rester chez eux le 17 avril » et à « surveiller les urnes ».

Dans un communiqué lu à la fin de la rencontre, les jeunes du RND expliquent leur geste par « la perte d’espoir dans le RND, surtout après la trahison commise par le secrétaire général après la tenue quatrième congrès ». Ils accusent Bensalah d’avoir « fraudé » et d’avoir « désigné à la tête de l’organisation des jeunes quelqu’un qui ne répond pas aux critères ».

Les jeunes du RND ne sont pas les seuls à rejoindre la campagne de Ali Benflis. D’autres partis politiques, essentiellement issus de la mouvance islamiste, ont décidé de rejoindre le candidat « indépendant ».

E.W.

Notez cet article