Lu sur Le Buteur

«Je me suis bien senti pour mon 1er match.» Luis Fernandez : « Bentaleb a du talent, il va progresser encore, mais il doit garder la tête sur les épaules. »

La première de Nabil Bentaleb sous le maillot des Verts, à l’occasion du match amical face à la Slovénie disputé mercredi dernier au stade Tchaker de Blida, a été suivie et commentée, non seulement par les médias algériens, mais aussi par les médias français, notamment la chaine beIN Sports, qui a dépêché un journaliste en Algérie pour  lui réaliser un reportage. Durant ce reportage, on est bien évidemment  revenu sur son choix pour l’Algérie, mais aussi sur la décision des responsables de Lille de ne pas le conserver à ses 14 ans. «A vrai dire, j’ai favorisé ce que me disaient mes proches, c’est-à-dire de faire le choix du cœur. Et comme je l’ai déjà dit, mon cœur penchait plus du côté de l’Algérie», a-t-il dit avant d’évoquer l’épisode lillois : «Oui, j’avais la rage. Je voulais leur montrer qu’ils avaient eu tort».
«Je me suis bien senti pour mon 1er match»
Par la suite, le sociétaire de Tottenham est revenu sur ce premier match avec les Verts, qu’il a qualifié de réussi, et cela, sur tous les plans. «Je me suis bien senti face à la Slovénie. On a bien joué au ballon et pressé parfaitement notre adversaire. Quand il fallait jouer en bloc, on l’a bien fait aussi. On était solides pour résumer», a-t-il conclu.
Boualem Bentaleb (Son père) : «Lille l’a recalé car on croyait qu’il allait avoir une petite taille»
Durant ce reportage, la parole a été donnée aussi au père du joueur, Boualem en l’occurrence, qui a raconté en détails les raisons qui ont poussés les responsables du centre de formation de Lille à ne pas garder son fils. «Un jour, l’entraîneur de Lille est venu me voir et m’a dit :  ‘‘Votre fils, on ne va pas le garder parce qu’il ne grandira pas assez’’. Je lui ai alors répondu : ‘‘Mais pourquoi ? Est-ce que je suis un nain ? Regardez son frère, c’est un beau gabarit, hein !’’ Ils ont dit non, et ils l’ont recalé quand même», a-t-il expliqué. Soulignons enfin qu’à 19 ans, Nabil mesure 1m87.
Luis Fernandez : «Bentaleb a du talent, il va progresser encore, mais il doit garder la tête sur les épaules»
Consultant permanent à beIN Sports, Luis Fernandez, l’ancien international français, reconverti depuis plusieurs années en tant qu’entraîneur, a donné son avis à l’issue de ce reportage sur le joueur des Spurs. «J’ai eu l’occasion de le voir pour la première fois, à l’occasion du match de Premier League face à Manchester United et j’ai vite vu que chez ce garçon, il y avait du potentiel. Il est intelligent sur le plan du jeu et a une clairvoyance et une facilité dans le jeu très remarquables. Il domine son sujet et possède aussi le sens tactique. Il est encore très jeune et il va certainement beaucoup progresser. Maintenant, à lui de garder la tête sur les épaules et franchir les paliers petit à petit.» Des louanges qui ont fait certainement beaucoup plaisir au néo-international algérien.