Selon une étude de la banque Natixis, la langue française deviendrait la langue la plus parlée dans le monde devant l’anglais et le mandarin à l’horizon 2050. Des conclusions que « Forbes » souhaite nuancer.

La langue de Molière supplantera-t-elle celle de Shakespeare d’ici l’horizon 2050 ? C’est en tout cas ce que laisse supposer une étude de la banque Natixis, reprise par le magazine « Forbes« .

D’après l’enquête menée par l’établissement bancaire, le français deviendrait la langue la plus parlée dans le monde, devant l’anglais et le mandarin, grâce à son ancrage dans les zones les plus dynamiques du monde. Selon des projections de l’Institut d’études nationales démographiques (INED), l’Afrique devrait, en effet, voir sa population passer de 800 millions en 2010 à 4,5 milliards en 2100.

En 2050, le français devrait ainsi être parlé par 750 millions de personnes dans le monde. À titre de comparaison, 220 millions de francophones ont été recensés en 2010 dans le monde.

 

Lire la suite sur France 24

Notez cet article