Suite à l’annonce des résultats définitifs de l’élection présidentielle par le Conseil Constitutionnel, Abdelaziz Bouteflika a remercié à travers un message lu à la télévision nationale les Algériens de lui faire à nouveau confiance. Voici son message complet : 

« A présent que le Conseil constitutionnel a annoncé les résultats définitifs de l’élection présidentielle, me déclarant réélu à la magistrature suprême, je tiens à exprimer ma profonde gratitude aux centaines de milliers de citoyennes et de citoyens qui ont sollicité ma candidature et l’ont soutenue, de manière sincère et massive, tout au long de la campagne électorale.

J’adresse également mes remerciements à l’ensemble de notre peuple qui m’a accordé la majorité de ses suffrages. Je le félicite et le remercie aussi pour la sérénité qu’il a fait prévaloir durant ce scrutin par lequel il a, de nouveau, fait honneur à notre pays devant nos amis observateurs et journalistes étrangers venus à l’occasion de ce rendez-vous électoral. Je salue aussi les personnels de l’Armée nationale populaire, des services de sécurité et de la fonction publique dont la mobilisation et même les sacrifices ont permis la bonne organisation et la sécurisation du scrutin du 17 avril.

Mes remerciements vont, également, aux partis politiques, aux personnalités nationales, aux formations et organisations de la société civile qui ont porté ma candidature et se sont mobilisés pour lui assurer appui et soutien. Je tiens à féliciter chaleureusement les membres de mon staff de campagne qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes et les assure de ma grande affection. J’exprime ma considération à Madame et Messieurs les candidats de cette élection présidentielle et je souhaite que, tous ensemble, nous veillerons par nos actes et nos propos, à ce que cela soit d’abord une victoire de l’Algérie et un moment de bon augure pour l’ensemble de notre peuple. Dans quelques jours, j’aurais l’occasion, mes chers compatriotes, de m’adresser à vous plus longuement, notamment pour vous redire mes engagements et vous entretenir de l’oeuvre de construction nationale que j’ai voulu poursuivre avec vous. Pour terminer, je prie Dieu de me prêter assistance dans l’accomplissement de la noble et lourde charge dont vous venez de m’honorer. »

APS

Notez cet article