Les animateurs et les candidats de la campagne électorale ont les nerfs à fleur de peau. Dimanche soir, Abdelmalek Sellal invité sur le plateau de l’émission Controverse sur Dzair TV a très mal pris des questions du présentateur, au point de quitter précipitamment l’émission. 

Abdelmalek Sellal est tendu pour cette fin de campagne. Le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika ne supporte plus les questions dérangeantes, pour preuve, le 13 avril  lors de son intervention dans l’émission Controverse animée par le journaliste Khaled Drareni, l’ex-Premier Ministre se serait emporté. D’après nos sources, ce sont deux questions qui ont provoqué l’ire d’Abdelmalek Sellal, habitué, pourtant à garder son calme. Le présentateur lui a notamment demandé si « ce n’était pas exagéré de dire que Abdelaziz Bouteflika était envoyé par Dieu », ou encore d’estimer « que l’on devrait faire d’Abdelaziz Bouteflika un roi ? ». Deux phrases qu’avait déclaré Abdelmalek Sellal, lors de deux meetings, le premier hier à la Coupole et le 8 avril dernier à Alger. Toutefois le commentaire du journaliste a fortement déplu au directeur de campagne qui a violemment arraché son micro et quitté le plateau en soufflant « ce n’est pas sérieux, ce n’est pas sérieux ! », indiquent encore nos sources. Une séquence qui n’a bien entendu pas été retenue au montage.

Toutefois dans le reste de l’émission on voit un directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika agacé. Ce dernier qui n’ a cessé de renier l’ambiance tendue lors de ses meetings. Dès le début de l’émission, interrogé par le présentateur, ce dernier a notamment démenti les débordements qui ont pu être observés à Ouargla ou Ghardaïa par exemple. Assurant que la campagne s’est très bien passée.

La chaine Dzair TV subit une deuxième fois les colères de l’équipe de campagne d’Abdelaziz Bouteflika. L’émission System Dz de la chaîne avait été censurée car Abdallah Benadouda, l’animateur du programme avait reçu des pressions pour avoir reçu deux chroniqueurs de cette émission qui ont participé au clip pro-Bouteflika qui avait fait polémique.  a