Les premières heures de la journée ont été marquées par de nombreux dépassements lors de l’opération de vote. Selon le président de la Commission nationale de surveillance des élections présidentielles, Fateh Boutbig, de nombreux dépassements et incidents ont été enregistrés dans la matinée.

 Selon le président de la commission de surveillance de l’élection, qui a animé ce matin une conférence de presse à Alger, des cas de dépassements, parfois flagrants, ont été constatés. C’est le cas de deux communes, à savoir Saharidj et M’chedallah dans la Wilaya de Bouira, où les urnes ont été brûlées. Les mêmes incidents ont été constatés également dans la commune de Aït-R’zine, dans la wilaya de Béjaïa.

Advertisement

Le cas le plus grave a été enregistré dans une commune de la Wilaya de Khechela. Les représentants de Ali Benflis ont alerté la commission sur un bourrage d’urnes dans un des bureaux de vote de la région au profit de Abdelaziz Bouteflika.

 Les autres plaintes concernent notamment des cas de publicité au profit notamment de Abdelaziz Bouteflika dans plusieurs régions du pays. Des sources concordantes indiquent également que dans certaines régions, les électeurs ont eu la surprise de ne trouver que les bulletins d’Abdelaziz Bouteflika.

A Bouira, les émeutes se poursuivent toujours et redoublent d’intensité. A Tizi-Ouzou, un rassemblement se tient actuellement à Oued-Aïssi, à quelques encablures du centre-ville.

Essaïd Ouakli