Le rappeur rebelle Lotfi Double Kanon poursuit « son combat » contre le régime Algérien. Mercredi, dans une déclaration à El Khabar, le rappeur originaire d’Annaba, mais établi en France, a affirmé qu’il ne reviendrait pas en Algérie tant qu’Abdelaziz Bouteflika continue à diriger le pays. 

« Je ne reviendrais pas en Algérie tant que Bouteflika est au pouvoir », a-t-il fait savoir sans aucun faux fuyant. Le rappeur qui s’est illustré depuis plusieurs semaines par des chansons et clips engagés et hostiles au 4e mandat de Bouteflika a fait remarquer aussi qu’il fait l’objet d’une virulente campagne de dénigrement « orchestrée par les autorités algériennes que je dérange visiblement », a-t-il dit.

Lotfi Double Kanon a révélé qu’il prépare la sortie d’un nouvel album intitulé « Y’en a marre ! ». Cette nouvelle « chanson incendiaire » sera diffusée juste après l’annonce des résultats de l’élection présidentielle, explique-t-il. Concernant justement le scrutin présidentiel, le célèbre rappeur a assuré que le boycott servira les intérêts du régime algérien. « Il ne faut pas donner la possibilité au régime d’exploiter le boycott et l’abstention pour trafiquer cette élection décisive pour l’avenir du pays », a-t-il relevé en dernier lieu.

Notez cet article