Sous son nez… Vahid Halilhodzic, sélectionneur de l’Algérie, n’a pas du tout apprécié la méthode. Elle a même provoqué sa colère. Présent à Sidi Moussa, l’équivalent du centre technique de Clairefontaine pour la sélection algérienne, le Bosnien a vu passer ce dimanche Christian Gourcuff et sa femme. 

Selon nos informations, les deux hommes ne se sont pas croisés. Invité par Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), le coach du FC Lorient a tranquillement fait le tour du propriétaire. Accompagné lors de cette visite en Algérie par Yazid Mansouri, son ancien joueur au FCL, l’apôtre absolu du 4-4-2 a notamment évoqué la possibilité d’une collaboration avec le boss de la FAF, après le Mondial 2014. Il s’est vu soumettre un projet sportif auquel il aurait été très sensible. L’idée est de permettre à la jeune génération algérienne (25 ans de moyenne d’âge) de continuer à grandir, et s’inscrire dans un cycle de longue durée. La CAN 2015, la CAN 2017 et le Mondial 2018 sont des objectifs avec l’envie de reconquérir le trône africain lors d’une des deux prochaines compétitions continentales. Recommandé par Yazid Mansouri qui a été son capitaine en Bretagne, le Français jouit d’une belle cote sur l’autre rive. On estime que sa philosophie de jeu basée sur la technique et la vivacité peut parfaitement correspondre au style algérien.

Lire la suite sur France Football

Notez cet article