Hopital Algérie
Hopital Algérie

Le secteur de la santé fait face, depuis quelques semaines, à un énorme scandale relatif au détournement d’équipements médicaux assez cher et très sensible. C’est ce que révèle aujourd’hui le quotidien arabophone «El Khabar» qui rapporte que les services de sécurité enquête sur cette affaire et fait interroger des responsables de la direction de la santé, dans des centres hospitalo-universitaires et de la Fédération de la santé de l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens).

Un scandale qui a mis dans l’embarras apparemment même le Ministère de la Santé d’autant plus que beaucoup de personnes y sont mêlés. Les policiers ont mis à jour cette affaire suite à une enquête touchant un détournement de matériel médical (pansement, alcool …etc). Finalement, ils sont arrivés à la conclusion que même des équipements et appareils sensibles, utilisés notamment dans les services des urgences et des blocs opératoire,s étaient détournés. Des équipements qui coûtent plusieurs dizaines de milliards de centimes.

Le journal révèle que la police enquête aussi avec des syndicalistes et réanimateurs des hôpitaux de Maillot et Beinem. D’autres seront convoqués ultérieurement. Pour plus d’un, ces détournements, qui ne datent pas d’hier selon toute vraisemblance, ont aggravés la situation dramatique dans laquelle se retrouve le secteur de la santé en Algérie. C’est pour cela d’ailleurs que les citoyens font souvent face à un manque de moyens dans les hôpitaux qui fait qu’ils sont généralement «orientés» vers d’autres établissements. La police a découvert que c’est un véritable réseau de détournement qui est entrain de faire saigner les centres hospitalo-universitaires algériens.

Elyas Nour