Vidéo. Bouteflika accuse encore ses adversaires de lancer « des appels à la fitna » en Algérie

0
289
abdelaziz-bouteflika
abdelaziz-bouteflika

Abdelaziz Bouteflika sort une nouvelle fois de son silence. Dimanche soir, lors de son entrevue avec Lakhdar Brahimi, émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Bouteflika a dénoncé à nouveau les candidats qui ont lancé « des appels à fitna » et proféré des « menaces » à l’encontre des Algériens.

https://www.youtube.com/watch?v=H1ZrUyCFgG8

Sans les nommer, Bouteflika a poursuivi sa diatribe contre ces adversaires accusés aussi de lancer des « appels à l’intervention étrangère ». « C’est incroyable. Est-ce une fitna, révolution ou un printemps ? », s’interroge encore Bouteflika en affirmant que ce discours ne sert pas l’intérêt du peuple algérien. Pour sa part, Lakhder Brahimi a confié à l’ENTV, la télévision algérienne, à la fin de son entrevue avec le Président Bouteflika que l’état de santé de ce dernier s’est beaucoup amélioré. Lakhdar Brahimi a indiqué qu’il a beaucoup échangé avec Bouteflika au sujet des questions régionales et nationales.

Rappelons enfin que Bouteflika a fait samedi soir une autre apparition avec le ministre des Affaires Etrangères espagnol José Manuel Garcia-Margallo y Marfil. Une entrevue pendant laquelle il n’avait pas hésité à épingler un candidat, Ali Benflis sans le nommer, de de pratiquer du « terrorisme à la télévision ».