Le Petit Journal de Canal+ poursuit son décryptage des images de l’élection présidentielle algérienne. Et cette fois-ci, l’équipe de Yann Barthès est revenue sur l’entrevue de John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, avec Abdelaziz Bouteflika. Une rencontre durant laquelle les téléspectateurs algériens ont aperçu leur Président debout pour la première fois depuis de longs mois. 

Mais pour Le Petit Journal, rien ne prouve réellement que Bouteflika a pu se lever naturellement de sa chaise. Pis encore, les spécialistes de cette émission satirique de Canal+ soupçonnent un « montage magique » de Canal Algérie pour dissimuler encore une fois la maladie du Chef de l’Etat. « Pour être précis, on le voit pas se lever, on le voit uniquement en position debout. Il se tient à la chaise, mais après il y a des gens qui passent devant la caméra et après ça se coupe et on le voit en train de finir de s’asseoir », analyse un chroniqueur du Petit Journal qui n’hésite pas à pointer du doigt « la magie du montage » grâce à laquelle on ne pourra jamais savoir « s’il s’est assis tout seul ou si quelqu’un l’a aidé », relève-t-il.

Ces images, qui sont censées prouver que notre Président est en meilleure forme, peuvent avoir été manipulées pour donner l’impression que l’état de santé de Bouteflika s’est amélioré. C’est du moins ce que conclut le Petit Journal de Canal+ qui n’a pas manqué de s’étonner devant la réaction passive du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, lorsqu’il avait été apostrophé par Bouteflika qui a qualifié les « américains de parcimonieux » avec l’Algérie. Pour Canal+, les dirigeants du monde « se couchent devant Bouteflika » et refusent d’évoquer son état de santé parce qu’ils ont de grands intérêts en Algérie.

Notez cet article