Amar Saâdani a expliqué ce mercredi les objectifs du nouveau gouvernement, qu’il a fait apparaître comme une équipe de transition. Il est également revenu sur la polémique qui entoure ses supposés biens dans la capitale française. 

Interrogé lors d’une conférence de presse animée aujourd’hui à Alger à propos des informations publiées sur ses biens parisiens, le secrétaire général du FN, Amar Saadani a simplement indiqué que le journaliste Nicolas Beau (à l’origine des révélations) est « un professionnel qui a été trompé par des menteurs. Mais je fais confiance à la justice française », a-t-il commenté.

Sur un chapitre beaucoup plus politique, le secrétaire général du FLN a indiqué que le gouvernement annoncé par Abdelaziz Bouteflika est « même pas  un gouvernement technocrate. Pour moi, c’est un gouvernement administratif », a-t-il indiqué à la fin d’une rencontre avec les mouhafedhs de son parti, à Alger.

Amar Saâdani a précisé que l’objectif du FLN est une révision de la Constitution, afin que le gouvernement revienne au parti majoritaire dans l’APN. En la matière, Saadani pense que ce sera à son parti de présider le gouvernement. Mais « le FLN, majoritaire dans l’actuelle assemblée, ne demande pas d’élections législatives anticipées. Cela relève des prérogatives du président de la République », a-t-il estimé.

E. W.

Notez cet article