Pour commémorer la disparition de Cheb Akil, étoile montante du raï, décédée dans un accident routier il y a un an, chanteurs algériens et marocains seront réunis lors d’un concert hommage à Paris.

Une année après sa tragique disparition, Cheb Akil, fauché en pleine ascension, reste dans les mémoires de tous. Le 13 juin prochain, soit un an jour pour jour après son accident de route mortel à Tanger, des artistes originaires d’Algérie, du Maroc et de France, ayant cotoyé le regretté Cheb Akil, lui rendront un hommage commun en chansons, lors d’une soirée concert à Paris. Une soirée qui sera essentiellement animée par DJ Kim, rapporte l’APS.

Sur scène, Cheb Didine d’Algérie, Cheba Maria, Hanino et Cheb Zoubir du Maroc se succèderont à la mémoire de Cheb Akil. D’autres artistes algériens, dont Cheb Khallas et Kader japonais, n’ont pas encore confirmé leur présence, indique DJ Kim, principal organisateur de cette soirée hommage. « C’est un hommage volontaire. Aucun appel n’a été précisément lancé à tel ou tel artiste », explique ce dernier, qui dit regretté qu’aucun hommage n’ait encore été rendu à Cheb Akil. Il « était un frère pour moi. Je ne lui ai jamais connu d’ennemi, artistiquement et humainement parlant […] Il nous a quittés alors qu’il était à l’apogée de sa carrière avec trois albums successifs qui avaient fait fureur », témoigne l’animateur des émissions « Méga Raï Party » sur Beur FM. Ce dernier s’est également engagé à reverser l’intégralité de l’argent des billets du concert à la famille du défunt artiste, père de deux filles.

Avec APS

Notez cet article