La wilaya d’Alger fait marche arrière et n’exige plus des cartes de vote aux demandeurs de logement

0
368
algerie logements insalubres

La wilaya d’Alger vient de sortir de son silence et adresse un communiqué aux médias algériens dans lequel elle affirme qu’elle n’exige aucunement des cartes de vote aux demandeurs de logement

La polémique enclenchée dimanche matin et l’indignation générale exprimée par les internautes algériens, suite à la décision prise par certaines daïras à Alger de réclamer la carte de vote dans le dossier administratif exigé aux demandeurs de logements sociaux, ont fini par faire plier les responsables de la wilaya d’Alger. Dans un communiqué rendu public dimanche en fin d’après-midi, il est précisé que seuls trois documents administratifs sont demandés par les pouvoirs publics à tous les postulants pour un logement social : acte de naissance, photos d’identités et déclarations sur l’honneur du demandeur d’aide au logement.

Pour le reste, la wilaya d’Alger accuse la presse de colporter des “informations erronées” et ne fait part aucunement d’une quelconque obligation de présenter la carte de vote. Cependant, il est à signaler que durant toute la matinée, nous avons essayé de joindre les responsables de la wilaya d’Alger pour avoir des explications concernant cette étrange obligation de fournir une carte de vote pour être inscrit sur les listes des bénéficiaires des futurs logements sociaux. Aucun de ces responsables n’a souhaité démentir cette information ou la commenter. Décidément, la pression médiatique a semé une véritable panique au sein du cabinet du Wali qui a du intervenir pour éteindre le feu d’une polémique ravageuse.