L’Algérie ferme en “urgence” son ambassade et évacue son personnel : Que se passe-t-il à Tripoli ?

0
379

Panique à l’ambassade d’Algérie à Tripoli en Libye. Selon plusieurs sources concordantes, un groupe armé a tenté vendredi matin de s’attaquer à la représentation diplomatique algérienne. D’autre part, l’ambassadeur algérien, Abdelhamid Bouzaher, aurait été victime d’une tentative d’enlèvement à l’aube par des hommes armés inconnus. Les autorités algériennes qui ne confirment pas encore ces informations ont décidé, tout de même, de fermer le siège de l’ambassade à Tripoli.

Cette fermeture intervient “à titre préventif et urgent”, indique ainsi un communiqué du ministère des Affaires étrangères algérien. «Suite à des informations certaines de l’existence d’une menace réelle et imminente ciblant nos diplomates et agents consulaires, il a été décidé, en coordination avec les autorités libyennes, de procéder à titre préventif et urgent, à la fermeture de notre ambassade et de notre consulat général à Tripoli», lit-on encore dans ce communiqué où les informations relatives à une tentative de kidnapping d’une personne exerçant à l’ambassade algérienne ne sont ni confirmées ni infirmées.

Fermeture “temporaire”

Ceci dit, d’après plusieurs observateurs avertis, la fermeture urgente de l’ambassade et le consulat général démontre que ces attaques ont bel et bien eu lieu ce vendredi matin. La situation est donc vraiment critique à Tripoli au point où l’Algérie ne peut plus prendre le risque de laisser ses représentants sur place. Le ministère des Affaires étrangères algérien a tenté néanmoins de relativiser le danger de la situation qui prévaut en ce moment à Tripoli et parle, pour l’heure, d’une fermeture «temporaire» de l’ambassade algérienne. Mais personne n’est dupe et ce nouvel incident confirme que l’Algérie est devenue une cible privilégiée pour des groupes armés qui échappent à tout contrôle à Tripoli.

Avec Elyas Nour