Vous pourrez désormais contracter un crédit auprès de la CNEP pour aménager, meubler et décorer votre logement. Explications.

A défaut de pouvoir proposer des crédits à la consommation, bannsi des pratiques financières depuis quelques années déjà, la CNEP Banque (Caisse nationale d’épargne et de prévoyance) tente de multiplier ses offres en misant sur des opérations de crédit liées au logement et à l’habitat.

Advertisement

Une enveloppe de 120 millions de centimes

Ainsi, en plus du crédit pour l’achat d'un logement, neuf ou ancien, ou pour la location d’un appartement, voilà que cette banque publique, spécialisée d’ailleurs depuis longtemps dans le logement, a lancé le crédit pour l'aménagement du logement. Selon le quotidien arabophone «Ennahar», le crédit en question devra atteindre la somme de 120 millions de centimes. Mais tout dépendra bien évidemment de la capacité de remboursement du demandeur. Les candidats à ce crédit retenus devront seulement disposer d’un revenu régulier, qui leur permettra le remboursement de sa dette (les mensualités). Celui qui dispose d’un faible salaire ne peut donc pas espérer pouvoir en bénéficier.

On n'en sait pas plus sur cette nouvelle formule de crédit. Depuis quelques jours, la CNEP fait la promotion dans les médias de sa nouvelle offre de crédit sans toutefois donner plus de détails pratiques. Autrement dit, les personnes intéressés doivent se rapporcher des agence de la CNEP.

Si les formules de crédit pour l'achat ou l'équipement d'un bien immobilier se multiplient, L4autorisation des crédits à la consommation n'est pas à l'ordre du jour en Algérie. Pour rappel, ce type de dette a été interdite par les autorités nationales en 2009;

Elyas Nour