Le cauchemar des mal-logés algériens connaîtra sa fin avant le mois de Ramadhan. C’est du moins ce qu’assure le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville Abdelmadjid Tebboune. D’après ce dernier, « 230.825 logements seront distribués avant le mois de Ramadhan prochain à travers des décisions d’affectation et de pré-affectation conformément aux instructions données par le président de la République lors du Conseil des ministres tenu mercredi ».

C’est donc une véritable course contre la montre qu’engage le gouvernement algérien pour satisfaire les très nombreuses demandes de logements. Mais les délais seront-ils respectés ? L’incertitude demeure encore à ce propos car « les travaux sont en cours au niveau de 47% de ces logements », reconnaît le ministre. « Les logements à attribuer qui attendent le lancement des travaux de viabilisation représentent 25% de l’ensenble des logements », a-t-il ajouté encore.  Ceci dit, l’espoir est permis pour des milliers d’Algériens en quête d’un appartement neuf et d’un logement digne puisqu’au moins 60.033 unités « dont les travaux de réalisation ont dépassé 60% » seront livrés  à travers des décisions de pré-affectation dans le but de « rassurer les citoyens », a indiqué également le ministre.

Et pour mieux garantir la distribution équitable de ces futurs logements.  Les responsables de l’Habitat de wilaya ont été instruits d’élaborer « des listes de logements prêts à être distribuer et de les actualiser régulièrement », signe et persiste Tebboune. Mais cela suffira-t-il pour éviter les détournements et la triche lors des opérations de distribution des clés des logements neufs ?

Notez cet article