Mondial 2014 : Les Algériens plus rusés qu’Al Jazeera

0
347

Tandis que BeIN Sports, filiale du groupe audiovisuel qatari Al Jazeera, tente de s’assurer un monopole sur la diffusion des matchs de football, notamment des rencontres de la Coupe du Monde au Brésil, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, les Algériens redoublent d’ingéniosité pour suivre leurs champions à la télévision, moins d’un mois avant le début du Mondial 2014. Reportage à Alger.

A quatre semaines du début du lancement du Mondial 2014, il n’y a pas foule dans les boutiques d’électroménager d’Alger. Les habitants de la capitale semblent donc faire confiance au démodulateur, qu’ils utilisent habituellement pour contourner le « diktat » de BeIN Sports, le groupe de chaînes télévisées qatarie, détenu par Al Jazeera.

En effet, l’ex-Al Jazeera Sport tente de s’assurer un monopole payant sur la diffusion des matchs de la Coupe du Monde au Brésil, qui démarre le 12 juin prochain. Les Qataris ont déjà remporté la première manche puisque l’instance de football mondiale (Fifa) lui a donné raison au détriment de la chaîne allemande ZDF, qui avait annoncé vouloir diffuser en clair et gratuitement l’ensemble des rencontres de la Coupe du Monde.

Plus de 33.000 Da 

Problème pour les Algériens amoureux du ballon rond : l’offre de BeIN Sports est excessivement chère. La chaîne qatarie sort effectivement l’artillerie lourde pour combattre le piratage de ses chaînes, au grand damn du portefeuille des aficionados algériens. Ainsi, BeIN Sports propose une formule avec Coupe du Monde plus bouquets (un abonnement de 12 mois) à 24.000 da. Mais pour en profiter, encore faut-il que l’abonné s’équipe d’un démodulateur BeIN Sports, qui lui sera facturé 9.500 da. Soit un pack Coupe du Monde à 33.500 da !

Une somme colossale que peu de foyers algériens peut se permettre. Beaucoup vivent d’ailleurs comme une injustice l’augmentation subite des tarifs de BeIN Sports, à l’approche de la Coupe du Monde. Aujourd’hui l’offre qatarie est plus onéreuse en Algérie que dans le reste de l’Afrique du Nord ce qui laisse penser qu’Al Jazeera profite du fait que l’Algérie soit la seule nation qualifiée au Mondial 2014 de la région pour gonfler ses prix.

Système D

Mais c’est sans compter sur l’ingéniosité des Algériens. Sur le marché, plusieurs marques et modèles de démodulateurs, qui décryptent les chaînes payantes à l’aide d’une connexion internet, existent déjà. Pour un budget d’environ 15.000 dinars, soit moitié moins que le coût du pack Coupe du Monde de BeIN Sports, les supporters des Verts espèrent suivre sans trop de difficultés l’événement footballistique le plus attendu de l’année. « 80% de mes clients achètent le démodulateur Atlas parce que c’est le plus efficace sur le marché, celui qui décode le mieux les chaînes de télévision étrangères », explique un vendeur à Alger centre, qui nous confie que le pack BeIN Sports ne remporte pas un franc succès. Autre système D : le visionnage en streaming. Il existe une pléthore de sites Internet pour regarder en simultané les matchs. Une astuce bien connue des travailleurs, retenus au bureau durant les matchs.

Les Algériens ne disposant pas d’accès à Internet ne manqueront pas pour autant la compétition. Ils pourront toujours compter sur la solidarité familiale et celle de leurs voisins de quartier. La Coupe du Monde est, d’ailleurs, un moment de communion sans pareille.