Cadre au ministère des affaires religieuses et des Wakfs, avant sa nomination à la tête du même ministère, Mohamed Aïssa était, en effet,  inspecteur général du ministère des affaires religieuses et des Wakfs. Il remplace ainsi Bouabdellah Ghlamallah.

 Le 5 mai 2014, Mohamed Aïssa a été nommé à la tête du ministère des affaires religieuses et des Wakfs. Ministère qu’il connaît bien puisqu’il y travaillait en tant que Cadre. Une belle mutation donc. Il rejoint ainsi le gouvernement algérien formé à la réélection d’Abdelaziz Bouteflika a un 4ème mandat.

Lors de la cérémonie de passation, le nouveau ministre du gouvernement de Sellal a déclaré vouloir «ne ménager aucun effort pour réhabiliter le rôle de la mosquée qui doit être au service de la société, en traduisant ses valeurs et principes et en apportant conseil et orientations aux autres institutions».