Pour l’heure, rien d’officiel n’a été décidé ou annoncé. Mais de nombreuses sécuritaires évoquent avec insistance le futur projet de la suppression des fiches de police que les voyageurs algériens doivent remplir dans les terminaux des aéroports avant de se rendre à l’étranger.

Ces fiches imposées aux Algériens même au retour de leurs voyages sont régulièrement une source d’agacement et causent des désagréments à des voyageurs contraints souvent, pour présenter ces fiches aux services de sécurité, à faire la queue pendant plusieurs heures afin de passer un simple contrôle policier de routine au niveau des postes de contrôle des documents. Ainsi, dans le cadre de la débureaucratisation générale que l’Etat algérien semble vouloir entamer afin de rendre la vie administrative moins compliquée pour nos concitoyens, le ministère de l’Intérieur réfléchit à promulguer la suppression de ces fiches de police, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes.

Ceci dit, aucun calendrier n’a été fixé même si cette mesure pourrait être mise en vigueur dans les toutes prochaines semaines, a-t-on indiqué. Samedi, le quotidien francophone Le Soir d’Algérie, évoque, pour sa part, une suppression de ces « fiches de police dans les tout prochains jours ».  Sans fournir davantage de détails, la même précise, néanmoins, que ces fiches « resteront en vigueur pour les voyageurs étrangers ».

Soulignons enfin que les autorités algériennes avaient lancé depuis 2013 tout un plan pour lutter contre la bureaucratie excessive qui rongent nos administrations publiques. A ce titre, le ministère de l’Intérieur « s’était engagé à mener une véritable lutte contre les démarches administratives superflues en éliminant d’ici peu de temps 90 % de paperasse inutile ».

Notez cet article