Ultime «cadeau» de Baba Ahmed aux candidats au baccalauréat. Le seuil des cours, réclamé par ces derniers, a été fixé hier au moment où le ministre de l’Education quittait son poste. Le listing des cours à réviser est depuis hier accroché au niveau des lycées. 

Depuis hier, les lycéens connaissent le seuil des cours qu’ils devront réviser en prévision des épreuves du baccalauréat. Les chefs d’établissements étaient destinataires d’une liste détaillée des cours à réviser par branches. Le département de l’éducation devait organiser une conférence nationale au cours de laquelle devait été annoncé de manière officielle le fameux seuil exigé par les lycéens mais le départ du gouvernement de Baba Ahmed a chamboulé le calendrier.
Le département de Baba Ahmed s’est donc contenté d’envoyer les fameuses listes qui sont depuis mardi affichées au niveau des établissements. La nouvelle ministre de l’Education n’a pas jugé utile de présider ladite rencontre arguant qu’il s’agissait non seulement d’une rencontre dont l’ordre du jour avait été décidé par son prédécesseur mais qu’il lui fallait un peu de temps pour s’imprégner et décider des priorités du secteur. Son prédécesseur n’aura finalement pas résisté à la pression des lycéens et cédé à leurs doléances en fixant le fameux seuil jugé par lui-même antipédagogique.

Lire la suite sur Le Soir d’Algérie

Notez cet article