Lu sur El Watan

L’Algérien enlevé lors de l’attaque armée qui a ciblé,  le 18 avril dernier, un champ pétrolier dans la province de Kordofan-Ouest (Soudan),  a été libéré jeudi par les forces de sécurités soudanaises, a appris l’APS du  porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif.      

« Notre concitoyen, Jenam Arezki, détenu en otage depuis le 18 avril,  vient d’être libéré par les forces de sécurité soudanaises et notre ambassadeur  à Khartoum lui a parlé au téléphone ce jeudi après  sa libération », a précisé  le porte-parole du MAE. Le ressortissant algérien, qui travaillait pour le compte d’une société  soudanaise, rejoindra vendredi ou samedi l’ambassade à Khartoum pour qu’il puisse  être rapatrié vers l’Algérie, a-t-on ajouté de même source.

Jeudi, Lamraoui Nacer-Eddine, l’autre Algérien blessé lors de cette attaque a regagné Alger, après avoir bénéficié d’une prise en charge médicale  « adéquate » dans un hôpital à Khartoum.

Notez cet article