La présidente du Conseil de la Fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie, Valentina Matvienko, arrivée hier à Alger pour une visite d'amitié, s'est félicitée de la paix et de la stabilité qui règnent en Algérie. Elle a émis le vœu d'intensifier les contacts avec le Parlement algérien. «L'Algérie demeure un havre de paix et de sécurité dans la région grâce aux efforts du président de la République, Abdelaziz Bouteflika», a-t-elle déclaré à son arrivée à l'aéroport international d'Alger.

La responsable russe a précisé que sa venue en Algérie «participe d'une volonté sérieuse et réelle», tout en soulignant le «grand intérêt» qu'elle accorde à l'intensification de ses contacts avec le Parlement algérien, dans le cadre de «l'amitié parlementaire et des relations bilatérales». Valentina Matvienko estime que les relations algéro-russes reposent sur «une base solide fondée sur l'amitié et revêtent un caractère stratégique» pour Moscou.

Advertisement

Comme elle n'a pas manqué l'occasion de dire que «la Russie n'avait point de doute sur les résultats obtenus par l'actuel président», tout en estimant que ces résultats «traduisent l'intention et la volonté du peuple algérien et son souci de réaliser le progrès et le développement et de garantir la sécurité et la stabilité du pays». La présidente du Conseil de la Fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie effectue une visite en Algérie, à l'invitation de M. Abdelkader Bensalah. Lors de sa visite de deux jours, Mme Matvienko aura des rencontres et des entretiens avec plusieurs responsables.

Lire la suite sur Le Temps d'Algérie